Falguiere_pierre_de_fermat

Le 20 août 1882 Beaumont est en fête et cette fête la ville la doit surtout à Louis Taupiac qui a fini par démontrer avec certitude que le célèbre mathématicien y était né.

Louis Taupiac est lui-même né à Beaumont le 2 août 1818 et il est mort à Castelsarrasin le 13 octobre 1891. Riche propriétaire, marié à une dame de la noblesse castelsarrasinoise Jeanne du Puy de Goyne il a consacré sa vie à des études qui sortent de l'ordinaire. Moins porté que les érudits locaux sur l'histoire des églises et de toutes les vieilles pierres, son livre majeur concerne les statistiques agricoles de l'arrondissement de Castelsarrasin publié en 1868.

Comme le confirme la pièce jointe qui est le compte-rendu et le discours de Chanoine Pottier (1838-1922) natif aussi de Beaumont, Taupiac a travaillé sur la vie de Fermat. Je travaille à la publication de ses travaux. Pour les fêtes du 20 août 1882 il y avait aussi l'homme politique majeur de l'histoire de la ville, de Frayssinet et il n'est pas étonnant si son discours a plutôt trouvé les hospices du bulletin de la société archéologique du Gers que celui de son équivalent en Tarn-et-Garonne. Que la statue soit du génial Falguières (le premier maître de Bourdelle) ajoute à la grandeur du moment. Jean-Paul Damaggio

Cliquez sur le nom ci-dessous pour accéder à la pièce jointe :

LA_STATUE_DE_FERMAT

P.S. : Le bronze avait été fondu pendant l'occupation. Il a retrouvé sa place à présent.

Œuvres à Toulouse de Falguières :

- Pierre de Fermat (Musée des Augustins, Toulouse, 1881) (c'est la photo ci-contre)

- Diane (marbre, Jardin des Plantes, Toulouse, 1882),

- A la porte de l'école (Musée des Augustins, Toulouse, 1887),

- Nymphe chasseresse (Musée des Augustins, Toulouse, 1888),

- La femme au paon (Musée des Augustins, Toulouse, 1890),