En mars nous évoquions déjà cette question avec document à l'appui : ICI.

Elle revient dans l'actualité avec une délibération de la communauté des communes des Deux-Rives dont la Dépêche propose le compte-rendu ci-dessous.

En fait il ne s'agit plus (sur le papier) d'une maison de santé mais d'un pôle de santé et le montant de la dépense est pharaonique pour un tel projet.

Il fallait passer de la compétence municipale à la compétence intercommunale pour atteindre l'objectif, cette intercommunalité étant à la pointe dans le cumul des compétences par rapport aux mairies. Et une fois de plus JMB est pionnier sauf que le montage financier est au point mort mais quand une intercommunalité peut à elle seule mettre 1,96 millions d'euros sur un tel projet… A suivre. J-P Damaggio

 

La Dépêche juillet 2015

"A donc été approuvé l'estimatif prévisionnel des travaux qui s'élève à 3,15 millions d'euros. Le ministère de l'Intérieur a déjà accordé 120 000 euros d'aide. La dotation d'équipements des territoires ruraux, les conseils régional et départemental et le programme européen Leader compléteront l'aide. Au final, la CC2R devrait verser 1,96 million d'euros pour mettre en place sur le territoire un maillage médical interconnecté. «Pour contrer la désertification de l'offre de santé sur notre territoire, nous sommes passés à l'action. Les rivalités entre les communes n'étaient pas saines et devenaient onéreuses pour attirer des praticiens, a rappelé Jean-Michel Baylet. Désormais, les médecins travailleront ensemble sur ce pôle santé pour un meilleur suivi de leurs patients. Au début, il a fallu convaincre l'Agence régionale de santé et les médecins car ce concept est nouveau. Aujourd'hui, il est soutenu par tous et c'est à la quasi-unanimité que les communes ont acté ce transfert à l'intercommunalité. Je vous remercie pour votre confiance», a conclu le président de la communauté de communes en s'adressant aux élus."