le_front_populaire___Castelsarrasin

Pour compléter la mise sur internet de mes travaux concernant Castelsarrasin voici donc la brochure sur le Front Populaire dans cette ville ouvrière. J-P Damaggio

Sommaire

 Sports, loisirs, culture, p.5

- Rugby à Treize / - Musique

- Université populaire / - Cinéma

Elections en 1936, p.17

- présentation / - socialistes et radicaux / - les résultats

- les radicaux / - les communistes / - la droite

- la partielle du 21 juin 1936

Le mouvement social, p. 37

La question féministe p.46

La guerre d’Espagne, p. 49

 Sources et portraits : Augé, Guerret, Presseq, p.50

Une anomalie racontée par Camparol

 Le Front populaire est devenu une légende que l’historien doit analyser seulement à partir de faits. Se plonger sur le cas de Castelsarrasin permet d’interroger quelques idées reçues, car, une fois de plus, le miroir que renvoie cette ville est atypique. Comment expliquer que l’USINE si décisive n’ait pas connu le moindre mouvement de grève ? Comment expliquer que le député socialiste élu soit un adjoint au maire… de Montauban ?

Pour rester dans l’atypique je propose de commencer cette présentation par l’image qu’a véhiculé le Front populaire, celle des congés payés donc celle du loisir, du sport et de la culture.