Campagne_Humala_P_rou_2011

 Ci-dessus le lien pour accéder au reportage 2011.

mendoza-Noticia-751908

Comment se présentent les prochaines élections présidentielles au Pérou en 2016?

Comme le rappelle cette liste des derniers présidents, le sortant n'a pas le droit de se représenter. Il y avait eu l'exception Fujimori qui comme Chavez avait obtenu le droit de se faire réélire une troisième fois mais qui a dû quitter le pouvoir quelques mois après la victoire : Chavez pour des raisons de santé et Fujimori pour des raisons de corruption.

 28 juillet 1985 - 28 juillet 1990 : Alan García

28 juillet 1990 - 28 juillet 1995 : Alberto Kenya Fujimori Fujimori

25 juillet 1995 - 28 juillet 2000 : Alberto Kenya Fujimori Fujimori

28 juillet 2000 - 28 novembre 2000 : Alberto Kenya Fujimori Fujimori

22 novembre 2000 - 28 juillet 2001 : Valentín Paniagua Corazao

28 juillet 2001 - 28 juillet 2006 : Alejandro Toledo Manrique

28 juillet 2006 - 28 juillet 2011 : Alan García

28 juillet 2011 - : Ollanta Humala

 Donc qui pour succéder au représentant du Parti nationaliste ? Pour un mystère surprenant ce parti dirigé par l'épouse d'Ollanta, ne présente personne.  Il y a donc en tête dans tous les sondages du premier tour la perdante de 2011 : Keiko Fujimori, la fille de l'ancien président du parti Fuerza Popular.

 Il y a deux anciens présidents, Alejandro Toledo et Alan Garcia mais ils semblent battus d'avance parmi la vingtaine de prétendants.  Les derniers moments de la campagne voient émerger trois opposants à Keiko Fujimori.

Le premier PPK, Pedro Pablo Kuczynski remet en scène le parti centriste : Peruanos por el Kambio.

 Sur ce terrain il est contesté par Alfredo Barnechea sous la bannière Acción Popular.

 Et enfin la gauche sous les couleurs du Frente Amplio (nom de la gauche en Uruguay) crée la surprise avec Verónika Mendoza qui vient du parti d'Ollanta Humala qu'elle a quitté en 2012 quand le président a trahi plus que jamais les idées progressistes qu'il défendait.

 Pour le second tour, Kuczynski gagnerait face à Fujimori par 42% contre 38%.

Pedro Pablo Kuczynski a étudié au Exeter College de l'Université de Oxford au Royaume Uni. Il a été deux fois ministre de l'économie et des finances de juin 2001 à juin 2002 puis de février 2004 à août 2006. Et il a été président du conseil d'août 2005 à juin 2006. Dans tous les ca c'était sous la présidence d'Alejandro Toledo.

 Alfredo Barnechea est lui un produit d'Harvard. Journaliste de Caretas il a fini par rejoindre Acción Popular en 2013.

 Verónika Mendoza a été elle formée à la Sorbonne puis à Madrid. Professeur d'Espagnol à Paris elle est ensjuite revenue dans son pays et plus particulièrement au Cusco d'où elle a lancé sa campagne.

J-P Damaggio