Journal_officiel_12_f_vrier_1948

Sur le lien ci-dessus vous pouvez accéder sur une intervention de Djemad Cherif, député communiste de Constantine, à l'Assemblée nationale en 1948. Vous y trouverez un état des lieux à ce tournant de l'histoire quand enfin les députés se décident à fixer les règles électorales pour élire l'Assemblée algérienne.

Et un état des lieux global.

J'ajoute cette question à Henri Alleg où il est question aussi de Djemad Chérif dont je rêve d'éditer le manuscrit de ses mémoires. J-P Damaggio

Ton expérience au journal Alger républicain illustre-t-elle une cohabitation ?

Henri Alleg. Parfaitement. Il faut savoir qu’à côté de moi ont travaillé au journal Abdelhamid Benzine et Boualem Khalfa, ainsi que Djemad Chérif, d’origine kabyle, Nicolas Zannettacci, d’origine européenne, et William Sportis, d’origine juive maghrébine. Certains parlaient à la fois arabe, kabyle et français. Les juifs dits d’origine espagnole venaient en fait d’Andalousie, peuplée jadis de Berbères.