jamait suite

Quand Alors Chante ! était à Montauban qui aurait pensé que ce festival était un concurrent de celui de Moissac ? Personne, d’autant que le Festival de Moissac est arrivé après Alors Chante !

Quand Alors Chante ! se déplace à Castelsarrasin, aux dates de Montauban, il concurrence le Festival de Moissac ? Comme si les publics étaient essentiellement locaux !

Or la nouvelle version d’Alors Chante ! est bien moindre que celle montalbanaise ! Eurythmie et la salle Jean Moulin c’est la nuit et le jour en taille. A Jean Moulin on en revient à une salle « familiale » sans vastes zones réservées aux sponsors et aux autorités. Et je préfère cette proximité.

 Alors Chante ! à Castelsarrasin, une initiative surdimensionnée pour la ville ?

Les organisateurs ont su réduire la voilure. D’un côté ils avaient des années d’expériences (de nombreux chanteurs – dont Yves Jamait - ont pu se lancer grâce aux découvertes d’Alors Chante !) qui avaient pu leur laisser penser qu’ils trouveraient toujours quelqu’un pour combler les déficits. De l’autre, à partir de nouvelles règles, ne pouvait-on éviter de gaspiller ces années d’expériences ? Les nouvelles règles, c’était de s’adapter en abandonnant des projets. Les organisateurs ont eu ce courage. L’expérience, c’est tout de même la possibilité de remplir des salles, y compris pour les enfants qui méritent d’apprendre très tôt les joies du spectacle vivant. Alors le bilan ?

Alors Chante ! a connu une première mutation en passant des bords du Tarn à la salle Eurythmie.

Aujourd’hui, le nom est toujours le même, mais le festival bien différent. Espérons qu’une bonne articulation du possible et du souhaitable permettra à l’expérience de se pérenniser. Ni folie des grandeurs, ni massacre à la tronçonneuse. Mais qui l'an prochain pour remplacer Pierre Perret ? Jean-Paul Damaggio

PS : Un facebook Moissac TV a compris que les deux initiatives peuvent s'épauler.