Panassié par Desnoyer (2)

Je n'avais pas fréquenté de salon du livre depuis longtemps, mais, ayant publié le livre sur les vingt cinq figures du Caussadais, j'ai décidé de faire le voyage en alliant avec Marie-France l'utile à l'agréable.

Sur la couverture du livre une photo du bus historique de Raymond Granier.

Et comme je m'en doutais les anecdotes n'ont pas manqué sur le chauffeur-propriétaire du véhicule. Certaines que je connaissais, tellement elles sont devenues des légendes : le moteur à l'arrêt dans les descentes pour économiser l'essence, les moments héroïques pendant la guerre, le non respect des points d'arrêt très précis etc. Sa disponibilité pour rendre service en transportant des marchandises. J'ai surtout appris que quand il y avait des pilotes britanniques à transporter en Espagne il ne manquait pas d'être volontaire ce qui lui aurait valu une médaille. Une anecdote qui a ajouté une dimension nouvelle au personnage.

Panassié par Desnoyer (1)

Une association travaille à redonner vie au véhicule.

J'ai suggéré à l'animatrice de la médiathèque d'ajouter une version humaine à ce bel effort en tentant de collecter des témoignages sur ce personnage.

Les gens de Laguépie et de son circuit connaissaient surtout le chauffeur de bus et les historiens connaissent surtout ses écrits. Il faudrait rassembler l'ensemble des données pour le bonheur des habitants de la ville à qui il a rendu tant de services !

Rassembler des photos, reconstituer sa vie familiale, faure uen isite aux archives du Tarn-et-Garonne pour voir physiquement ce que représentent les dossiers déposés etc. Raymond Granier est la preuve d'un humanisme qui peut inspirer aujourd'hui encore bien des bonnes volontés.

Toute personne ayant une anecdote à nous communiquer peuvent nous le faire avec plaisir. J-P Damaggio

P.S. Je ne pouvais aller à Laguépie sans une étape à la Villa des Peintres à Montricoux d'où j'ai ramené cette photo d'un dessin de Desnoyer représentant Panassié. N'est-ce pas beau ?