Georges Forestié lié à l'imprimerie Forestié qui joua un rôle capital en Tarn-et-Garonne en matière de publications de livres et journaux essaie de rassembler tout ce que l'imprimerie a publié et, de ce fait, nous sommes entrés en correspondance. Lui ayant envoyé la bibliographie de Raymond Granié, il m'envoie un souvenir que j'ai plaisir à reprendre car il témoigne d'une autre face du personnage, son rapport aux enfants. J'en profite pour indiquer que l'illustre imprimerie continue son travail à Montauban. Concernant les archives elles sont à présent aux archives départementales du Tarn-et-Garonne mais je ne sais si tout y est. J-P Damaggio

 

Témoignage de Georges Forestié

 C'était en effet un familier de notre imprimerie où il venait passer de longues heures en attendant celle du départ pour Laguépie de sa "Guèpe". Je m'en rappelle fort bien, car il présentait pour moi l'avantage de me donner des bonbons quand j'avais sept-huit ans, lorsqu'il  venait chaque semaine à l'imprimerie  prendre des notes dans la collection complète du Courrier du Tarn-et-Garonne, alors à sa disposition sur des étagères, sous forme de grand livres reliés de parchemin.

Je me demande bien où sont passées toutes ses archives personnelles amassées chez lui à Laguépie, on m'avait dit qu'elles avaient été transportées dans l'Aveyron après son décès mais je ne sais plus chez qui ?? Il avait en tout cas recueilli des centaines de brochures qui trainaient à l'imprimerie et dont personne ne faisait alors grand cas, à ma grande frustration aujourd'hui.