couv caylus

Nouvelle publication des Editions La Brochure

Format A4, 50 pages, 5 euros, ISBN 9782374510156

un livre de photos en noir et blanc, photos d'André Caylus pour la période 1984-1994.

Avertissement

Le Tarn-et-Garonne a plusieurs instituteurs artistes-photographes : Maurice Cuquel, Jean-Jacques Moles, Philippe Dumoulin etc.

André Caylus a pratiqué la photographie de témoignage. Dans un cas la photo se suffit à elle-même et dans l'autre, elle vit par les com-mentaires. Par exemple, la photo de couverture qui n'est pas d'André Caylus puisqu'il y tient un trophée, témoigne d'un moment crucial : André vient d'apprendre sa maladie et cependant il est là à gagner un tournoi de pétanque avec son club du Fau. C'est la dernière photo où il est présent, photo reprise du blog qu'il animait pour le club du Fau et où on la retrouve… avec plusieurs commentaires.

Cette publication posthume a été possible grâce aux dossiers bien classés, bien ordonnés d'André où on a pu avec Claudine Caylus, qui depuis 50 ans partageait sa vie, récupérer des clichés et y ajouter nos commentaires moins émouvants que les siens.

La période choisie va de 1984 à 1994 une décennie particulière où la photo argentique avait encore sa place, y compris le noir et blanc, photos qu'André développait lui-même : après le passage par l'agran-disseur, le révélateur et le fixateur, elles séchaient sur des fils de la salle de bain. Les qualités et défauts témoignent de cette activité qui ne peut qu'être difficile à comprendre pour des jeunes. La Fédération des Œuvres laïques avec Jacques Latu et Maurice Baux a joué un grand rôle de formation.

L'aspect technique est secondaire par rapport à l'aspect social de cet effort particulier. André s'est engagé à cette époque là dans le combat politique avec le PCF et dans l'action syndicale avec le SNI. Après la scission de 1992 il contribue à la naissance du SNUipp, qui, de minoritaire est devenu majoritaire. Les photos retenues témoignent donc surtout (mais pas seulement) de cette vie militante le conduisant à proposer des clichés pour Les Nouvelles du 82, l'Humanité Midi-Pyrénées. Ainsi nous revivons un pan d'histoire qui, pour les enseignants et d'autres, va des luttes considérables de 1986 contre le projet de maîtres-directeurs jus-qu'aux grandes grèves de 1995 contre le plan Juppé. Avec les photos, André a aussi écrit des articles dont nous reprenons quelques exemples.

Avec ces quelques pages nous ne faisons que survoler la vie d'André pour seulement témoigner autant que faire se peut, d'une époque. Sa grande générosité a été si souvent mise à contribution que ses multi-ples activités finissaient par lui manger la vie.                     Jean-Paul Damaggio