celac-correa (5)

Voici déjà 22 ans un accord de libre échange avait uni ces trois pays à l'avantage bien sûr du plus puissant (TLCAN).

Aujourd'hui 80% du commerce extérieur du Mexique est dirigé vers les USA et c'est vrai pour 75% du commerce extérieur du Canada. Situations similaires ?

Absolument pas aussi les dirigeants du Canada n'ont pas l'intention de voler au secours du Mexique qui est dans l'œil du cyclone.

Comment un accord commercial qui mettait le Mexique à la remorque des USA peut-il être aujourd'hui défendu par le Mexique et détruit par les USA ?

Enrique Peña Nieto, l'actuel président du Mexique est le premier président à faire le voyage jusqu'à Washington la semaine prochaine. Que peut-il espérer du choc entre le pot de fer et le pot de terre ? Payer une part du mur contre quelques concessions commerciales ?

Toutes les forces politiques du Mexique sont prises entre diverses tentations : se montrer compréhensif, préparer des représailles…

Pour la Gauche, Lopez Obrador en appelle aux instances internationales mais chacun comprend, et d'autant plus au Mexique, que la tornade Trump alimente surtout le "chacun pour soi et dieu pour personne".

Les dirigeants du Mexique du PAN comme du PRI ont leurs responsabilités : ayant refusés depuis toujours de mettre en œuvre une politique économique diversifié, et un développement du marché intérieur, ils ont conduit le pays dans une impasse.

La Communauté des Etats Latinos Américains et du Caraïbe (CELAC) était en réunion au moment où Trump faisait son discours : un colloque de plus qui devrait chercher à unir davantage ces pays contre le géant voisin. Rafael Correa, le président d'Equateur au cours de ses adieux (il ne sera plus président le 25 mai) insista pour dire qu'il faut des mesures nouvelles contre les multinationales. Mais comment ? Les bavardages cont-ils l'emporter sur les décisions ? Le même costume blanc sur la photo officielle est-il signe d'unité ? J-P Damaggio

P.S. Sur la photo un seul se distingue en noir, Daniel Ortega du Nicaragua. Sur e lien que je donne vous pouvez écouter les différents discours de ce sommet de Maduro à Castro.