L'extrême droite n'invente jamais rien. En mettant des conditions à leur emploi suivant cet amendement dont je ne connais pas la suite, des députés font ce qu'ils feront toujours en criant : la France aux français. Voir des extraits d'un livre de 1892 au titre clair : La France aux Français. Jean-Paul Damaggio

 

 Le Courrier du Tarn et Garonne Mercredi 3 mai 1893

Les ouvriers étrangers

Un certain nombre de députés viennent de prendre l'initiative d'un amendement aux propositions de loi relatives au séjour des étrangers en France, et à la protection du travail nationale dont M. Turrel est le rapporteur. D'après la disposition essentielle de cet amendement, les entrepreneurs et fournisseurs de l'Etat, des départements et des communes ne pourront employer dans leurs travaux, chantiers ateliers et bureaux que les hommes justifiant qu'ils ont payé régulièrement leurs impôts et satisfait à la loi militaire en France ou service pendant trois ans, ou payé les taxes de dispensés du service militaire.

En cas de contravention les entrepreneurs ou fournisseurs seront passibles d'une amende de 50 à 200 fr. pur chaque homme ne remplissant pas les conditions ci-dessus.