discours mary-lafon

Vu mon travail sur de Mazade, pour équilibrer il me semble juste de publier ce discours de Mary-Lafon qui, à la fin de sa vie, a le plaisir de pouvoir s'exprimer devant les fondateurs du félibrige rouge.

Il y retrouve une certaine jeunesse, lui qui a toujours combattu, avant même le succès de Mistral, un usage de la langue d'oc au service des puissants. J-P Damaggio

Discours_prononcé__par_Mary_Lafon_1878