Si pour le second tour nous avons Fillon / Le Pen une partie de la France éprouvera une grande colère.

 Si pour le second tour nous avons Fillon / Mélenchon une partie de la France éprouvera une grande colère.

 Si pour le second tour nous avons Fillon / Macron une partie de la France éprouvera une grande colère.

 Si pour le second tour nous avons Mélenchon / Le Pen une partie de la France éprouvera une grande colère.

 Si pour le second tour nous avons Mélenchon / Macron une partie de la France éprouvera une grande colère.

 Si pour le second tour nous avons Fillon / Macron une partie de la France éprouvera une grande colère.

 Six hypothèses pour mécontenter six parties de la France.

 Bien sûr, tout second tour mécontent des perdants et chacun se souvient du choc de 2002, que, ceci étant, les autorités politiques connaissaient avant les citoyens (beaucoup en ont la preuve).

 La nouveauté tient à l'originalité unique du contexte.

Quelles seront alors les positions pour le second tour des perdants ?

Seul Mélenchon a répondu : "Les 400 000 membres de France insoumise seront consultés par internet pour donner la réponse." Là aussi nous ne sommes plus comme en 2012 quand le soir même, sans condition, Mélenchon avait appelé à voter Hollande.

Et comme chacun sait, cela prépare de toute façon des législatives très tendues avec de nombreuses triangulaires qui vont compliquer la situation. Pour rappel, si en 1997 Jospin a gagné c'est uniquement à cause des triangulaires nées du maintien du FN. J-P Damaggio