Il faut le lire pour le croire. Dans un article présentant la campagne électorale dans le Tarn et Garonne nous lisons pour la première circonscription sur La Dépêche :

"Quant aux Insoumis (Marie Nadal) et au Front de gauche (le communiste Rodolphe Portolès), ils se livrent une bataille sans merci."

Et pour la deuxième circonscription :

"la gauche de la gauche (Françoise Tradin (sic) pour le Front de gauche et Ivan Jacquemard pour la France Insoumise) n'en finit plus de se disputer le magot mélenchonien."

 Depuis le début de la campagne le journal présente les faits sous l'angle d'une bataille sans merci… et déclare ensuite qu'il existe une bataille sans merci ! Et tout ça pour se disputer "le magot mélenchonien" !

 Quel mépris pour ceux qui, jour après jour, défendent des idées, avancent des propositions, discutent avec la population sans jamais s'en référer à la moindre polémique. Qui peut citer un seul propos d'Ivan Jacquemard, ou Celine Tainturier (et je suppose que c'est pareil sur la deuxième circonscription) contre les candidats du PCF ?

 Et le PS et les Verts est-ce qu'ils se disputent le magot de Hamon ?

 Un tel discours fait le jeu du Front national, le jeu de l'abstention, le jeu de la mort du politique. Malgré ma lecture ancienne de La Dépêche, chaque fois je me dis qu'il faut le lire pour le croire ! J-P Damaggio

 P.S. Quand le Modem soutient Hamelin dans la deuxième circonscription pas question de le lire sur La Dépêche… au nom de la démocratie ! Mais c'est vrai elle a le soutien de Génération écologie….