De manière répétée les sous-entendus pleuvent pour, au nom de l'opposition aux extrêmes renvoyer dos à dos FI et FN (quand ce n'est pas pire que des sous-entendus). J'ai évoqué le cas du candidat FN, Léonardelli, or il se trouve que la candidate FI sur la circonscription à côté de Grisolles, qui m'avait invité pour évoquer le ferroviaire a publié un communiqué utile que je reprends donc ici. J-P Damaggio

  

A Castelnau d’Estretefonds,

Le 06/06/2017.

Le mardi 30 mai, Le Petit Journal - Pays Toulousain a organisé un débat entre tous les candidats aux élections législatives de la 5ème circonscription de la Haute-Garonne .

Le candidat FN, Julien Léonardelli a été sans surprise et nous avons pu entendre les mêmes discours malodorants et indignes que ceux portés par les membres de la famille Le Pen.

Le mépris exprimé par Monsieur Léonardelli envers les personnes homosexuelles est insupportable. Suite à sa proposition de supprimer la loi Taubira du mariage pour tous, il s’est permis de parler à leur place, affirmant que “les homosexuels eux-mêmes sont contre cette loi”. Monsieur Léonardelli fait sans doute référence à des partisans du FN, ce qui est très loin de représenter l’ensemble de la communauté LGBT. Ce sont plus de 70 associations, collectifs, syndicats, entreprises, sites internet et journaux qui ont fait connaître leurs soutiens à la loi Taubira, entre 2012 et 2013.

Comment peux-t-on prétendre que le droit au mariage pour les homosexuels représente un danger pour “les familles françaises” ? Est-ce que pour Monsieur Léonardelli, être homosexuel fait de vous quelqu’un de moins “français” ou de moins digne pour vous unir devant la loi ? Nous parlons bien ici d’un droit qui n’en enlève aucun autre, qui ne nuit à personne.

Après les huées du public devant ces propos, Monsieur Léornadelli a demandé si il n’y avait que des homosexuels dans la salle. Ces propos clairement homophobes appartiennent à une technique bien connu Front national: diviser la population.

Au prétexte de valeurs chrétiennes détournées, ces discours nationalistes, islamophobes et homophobes n’ont rien à faire dans notre République laïque, égalitaire et fraternelle.

Sylvie Espagnolle-Labrune,

Candidate France Insoumise aux élections législatives de la 5ème circonscription de Haute-Garonne,