Résultats globaux définitifs en % des exprimés suivant le ministère :

République en marche : 28,2

Républicains : 15,7

FN : 13,2

FI : 11,02

PS : 7,44

Modem : 4,11

EELV : 4,3

UDI ; 3

PCF : 2;72

DLF : 1,17

 Pour qui veut aller confronter ces résultats avec les sondages on peut vérifier que globalement on est dans le bon rapport des forces. A la limite les sondages ont été plus justes que les données sorties des urnes qui ont fait toute la soirée électorale.

Ceci étant, le mode de calcul du ministère suppose des interprétations. Par exemple Sylvia Pinel est-elle comptée avec Macron ou le PS ? Le FN a été en partie surévalué et c'est devenu classique.

Les Républicains étaient à 23 mais le sondage englobait le Modem qui pour le gouvernement est compté à part tout comme l'UDI (le total fait 23 !).

Marie-George Buffet candidate PCF soutenu par FI (comme vingt autres candidats dans son cas) est-elle comptée avec FI ou le PCF qui a toujours été évalué à 2% ?

La surprise est un peu venue d'EELV (de 3 à 4%) mais je n'ai pas su trouver combien le PS lui a laissé de circonscriptions.

Bref, les rapports de force bougent un peu par rapport à la présidentielle : de Macron, FN, droite, FI, on est passé à Macron, droite, FN, FI. J-P Damaggio