Aujourd'hui en séance publique du Conseil départemental Christian Astruc a évoqué un éventuel futur grand projet que je ne peux que soutenir de mes deux mains et de tout ma pensée. Les premiers mots prononcés sont clairs précis et comme l'indique la conclusion enthousiasmant. Donc un rêve à suivre de près. J-P Damaggio

Déclaration de Christian Astruc 28 juin 2017

"Vous n'êtes pas sans savoir. en effet, qu'à Bruniquel a été découverte en 1990 une grotte abritant une étrange et imposante structure fabriquée de la main de l'Homme.

Cette grotte bénéficie désormais d'une renommée mondiale depuis qu'en 2016 les chercheurs ont établi que la construction qu'elle contient avait été réalisée il y a 176 500 ans.

Elle se présente ainsi comme la trace la plus ancienne jamais exhumée d'activité humaine en milieu souterrain profond.

Elle est par ailleurs, compte tenu de son ancienneté, attribuée à l'Homme de Néandertal, et semble de nature à révolutionner les connaissances scientifiques actuelles sur celui-ci.

Cette découverte, eu égard à sa portée, apparaît comme une opportunité de développer le potentiel touristique déjà important des gorges de l'Aveyron. Avec le souci de saisir cette opportunité, j'ai pris l'initiative d'une concertation avec les différents acteurs potentiellement concernés : État, commune, communauté de communes, PETR, pour recueillir leur avis et leur sentiment sur la faisabilité et l'opportunité d'une valorisation touristique de la découverte et j'ai pu constater un certain enthousiasme.

Un projet de valorisation dont le Département serait le maître d'ouvrage et dont l'aboutissement pourrait être la création d'un centre d'interprétation.

Un comité de pilotage, co-présidé par le Préfet et moi-même, ainsi qu'un comité technique ont été constitués pour étudier et apprécier la faisabilité d'un tel projet. Des réunions ont eu lieu. Le travail de fond a d'ores et déjà été engagé.

J'aurai l'occasion prochainement de vous soumettre des propositions sur ce projet nouveau qui se veut ambitieux et innovant et qui devrait permettre au grand public d'appréhender les mystères de la découverte de Bruniquel pour lesquels les chercheurs se passionnent.

Il appartient aux chantiers touristiques structurants pour le territoire, à l'image de ceux de la pente d'eau de Montech, des chemins de Saint-Jacques sans oublier bien sûr la rénovation du Musée Ingres portée par la Commune de Montauban."