Depuis deux mois je n’avais pas mis les pieds dans Montauban mais aujourd’hui pour cause de dentiste j’ai renoué avec le chef-lieu et comme chaque fois que j’y vais j’ai groupé les courses de saison.

Donc, première motivation le dentiste pour une bricole. Depuis 1978 je fréquente le même cabinet en conséquence j’ai vu son évolution. Que des bons souvenirs ! Oui, vu ma dentition est mes dentistes précédents que des bons souvenirs ! Toujours un accueil sympathique, des soins efficaces ce qui n'est donc pas le sujet de ces quelques mots. La nouveauté c’est le réaménagement total des cabinets. Tout en blanc et plus de poissons dans la salle d’attente. A la place des écrans télés. Vous me direz qu’en presque quarante ans il était temps de revoir l’environnement car bien sûr pour le matériel les évolutions ont été plus nombreuses et plus régulières. Je ne sais pour d'autres mais je me suis senti différent.

Je n’aurais pas écrit ce mot si peu après je n’étais pas allé rendre visite à une autre institution très proche, lieu aussi de beaux souvenirs. Toujours un accueil sympathique, un service efficace. Je savais que la librairie Deloche devait changer de propriétaire le 1er août mais j’en doutais un peu. C’est fait, et si le cadre a peu changé, si l’accueil est toujours sympathique, on est là avec une preuve nouvelle que le temps passe !

Puis, je suis passé voir Monsieur de Scorbiac dans son magasin de producteurs agricoles et là tout était à l’identique : je suis reparti avec des fromages et un pot de galantine de poulet, il y a longtemps que je cherche de la galantine. Pour attendre chez le dentiste j’avais amené un peu de César Vallejo.

Jean-Paul Damaggio