Aliénor

Etrange rassemblement que ce titre.

Le coupable s'appelle Lucien Lescou que je ne connaissais pas voici cinq minutes. Il est né en 1923 dans le Lot et Garonne et fait une carrière de postier à Paris. Il a publié : Los mistéris de Labastioa, Lo Darrier Client, Las istorias de Pepet et quelques livres d'éthymologie.

En 1977 la presse communiste a décidé de s'ouvrir juste pour un temps, à la culture occitane. Dans un parti pyramidal dès que la consigne est donnée chacun y va de son effort. Ainsi la revue La Nouvelle critique a donné la parole, au courrier des lecteurs, à Lucien Lescou. Il rappelle des données historiques fondamentales sur la période 1940-1944 et sur le rôle joué par Aragon.

En 1940 Aragon était à Carcasonne et lui est revenu en mémoire l'épisode de la Croisade contre les Albigeois d'où sa belle poésie : Les Croisés (publiée à Alger).

Cette poésie est en l'honneur d'Eléonore d'Aquitaine que Richard Desjardins, en troubadour moderne, a magnifiquement célébré. Voilà tout est expliqué sur le lien ci-joint. J-P Damaggio

Aragon_et_l_occitan