correa face à Moreno

Correa à gauche contre Moreno à droite

Pendant que l'Espagne vivait un moment historique, l'Equateur aussi !

La prison préventive vient d'être imposée au vice-président, pour corruption. L'affaire est considérable car cet homme était le lien avec Correa, en attendant qu'il puisse se représenter aux prochaines élections. Or le projet d'Alliance Pays (AP) était basé sur la lutte contre la corruption, la partitocratie etc. Un vice-président prit la main dans le sac ? La justice va faire son travail mais déjà les vagues sont en marche. Virgilio Hernández, Docteur en Jurisprudence, Master en Sciences Politiques, et militant de l'AP se définit comme un “chrétien de gauche, formée par la théologie de la libération” et à ce titre il ne comprend pas qu'on ait pu le tromper autant ! Il reconnaît que son parti a été trop confiant. Mais que va-t-il se passer ? Le gouvernement va-t-il tomber entre les mains de l'opposition ? Pour le moment Hernández a quitté ce gouvernement qui de son côté vient de lancer l'idée d'un référendum pour savoir s'il est soutenu. Que dit Correa ? Il crie à la trahison. A suivre. J-P Damaggio