J'ai évoqué le 26 août le lancement d'une boîte à idées de France insoumise en vu d'une convention nationale qui pour le moment s'est perdue en route. On peut et on doit faire un bilan puisqu'en principe elle ferme demain. Voici le nombre d'interventions sur les quatre questions posées :

Quelles campagnes et quels thèmes d’actions pour la France insoumise ? 1175 interventions

Quelles modalités d’actions pour la France insoumise ? 506 interventions

Quels outils pour faciliter la mise en mouvement ? 476 interventions

Quelle organisation pour le mouvement ? 846 interventions.

 Le premier thème a suscité le plus de participations.

Il révèle ou confirme les diversités de position des membres de la France insoumise, diversité qui en arrive à des idées irréconciliables (quand d'autres ont cru ou croient bon de répéter que les membres de France insoumise s'alignent sans discuter sur les propos de JLM).

Prenons le cas classique de la laïcité (terme présent seulement 12 fois) qui est malheureusement surtout évoqué en lien avec l'islamisme et autres questions religieuses.

Je note le mentions suivante des mots : Islam : 4 / Islamophobe : 5 / Islamismes ; 2 / Islamique : 1

Avec des deux points irréconciliables ;

1) "Revendiquons le retour à la laïcité originelle : liberté de religion (article 1er de la loi de 1905) et neutralité de l’État (art. 2). Ce dernier postulat a en effet couramment été déformé en une exigence de neutralité du citoyen dans l’espace public ! Cette violation de la laïcité concerne surtout les musulmans. Expliquons alors que si l’islam et son foulard peuvent signifier une soumission de la femme à l’étranger, ils expriment en France, notamment chez les descendants d’immigrés, un élan d’émancipation, à la fois de leur milieu d’origine, courbé et effacé, mais aussi à l’égard de l’État français, paternaliste, voire oppressif contre les dominés et les minorités.

La droite et le FN progressent, entre autres parce que les couches populaires dont les musulmans ont été éloignés de la gauche et que l’islam a été érigé en repoussoir. N’acceptons plus cette mécanique du « Divide et impera » et rouvrons le camp progressiste aux musulmans en reconnaissant leurs préoccupations spécifiques."

 2 ) "Je pense, comme beaucoup d’autres membres FI qui sont autour de moi, qu’il faut clarifier la position de la Fi autour de la laïcité et la lutte contre les indigénistes / salafistes / et ceux qui en sont trop proches. Surtout après les évènements récents autour de la député Obono qui a fait beaucoup de tord au mouvement, celle ci étant trop peu claire et avec des positions trop éloignées de ce qui devrait et semble être la ligne sur laquelle moi et beaucoup de gens on suivi, celle d’une laïcité stricte avec ZERO collusion avec les gens louches du genre CCIF et autres indigénistes. Sans quoi la fuite des partisans qui commence va grossir.

Autres références à la laïcité :

"Laïcité pour en finir avec la banalisation des communautarismes.

Laïcité absente de la campagne.

Laïcité, elle n'est pas antisémite ou islamophobe

La laïcité molle caractéristique du PS et cause de son échec.

La laïcité thème clivant : ne pas s'associer avec le PIR ou le CCIF."

 J'avais évoqué le thème du FN et ici celui de la laïcité. On peut élargir les questions. L'équipe Mélenchon devra-t-elle, à la manière du PS, élaborer une belle synthèse ou au contraire pointer les éléments clivant pour mieux définir le rapport des forces internes ?

 Quand aux autres thèmes je vais y revenir à la prochaine occasion. J-P Damaggio