Octubre Pilagá

A 2 jours près ce massacre se tenait le jour de l'hispanité mais comme il a duré plus de deux jours…

C'était du temps de Péron donc bien avant la dictature militaire.

Le massacre s'est produit dans le nord de l'Argentine dans une région où les indigènes (ils disent aussi les peuples natifs) étaient encore nombreux (et le sont encore relativement). Il s'agit du peuple Pilagá.

Un rassemblement s'est produit à La Bomba pour rencontrer un guérisseur, Luciano Córdoba dit Tonkiet. Ce rassemblement a commencé à être de plus en plus nombreux. Les dicussions sont devenues politiques. Il y a eu d'abord une anomalie : des provisions sont arrivées en train mais elles ont provoqué des empoisonnements. Puis, finalement, le 10 octobre, la Gendarmerie est arrivée et le massacre a commencé. A la mitraillette. Et même par avion !

Par le documentaire mis en lien Valeria Mapelman a permis qu'enfin le massacre sorte à la lumière. Un massacre qu'il faut relier à tant d'autres. Depuis douze ans les survivants ont réussi à porter plainte devant les tribunaux. Le ministre de la Guerre de l'époque, Humberto Sosa Molina est jugé responsable. Mais le procès n'est pas à l'ordre du jour. J-P Damaggio