23 octobre 2017

Borges face à Montalban : Le futur

Pour ce dialogue imaginaire en date de l’an 2000, les deux hommes ont accepté de s’asseoir face à face autour d’une table nommée futur. Ils ne sont absolument pas de la même génération l’un étant né en 1889 et l’autre cinquante ans après en 1939. —Alors que votre sens de l’histoire me semble linéaire, vous plaidez pour le futur par des cycles sur le long terme. déclare Montalban —Sans conception du futur on tombe dans l’immédiateté et donc la futilité. —Vous avez eu peur toute votre vie et en premier lieu, peur de votre futilité. ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2017

Lluis Llach, Vazquez Montalban, les médias

  Dans l’entretien évoqué dans mon précédent message un point est étudié aussi bien par l’écrivain que le chanteur, je veux parler des médias compris comme les grands médias écrits ou télés. Le point est venu dans la discussion quand Montalban a noté qu’il n’y a rien de pire que la politique des médias pour accroître l’affrontement entre les forces centrifuges et centripètes : «une conspiration ni explicite ni pacté entre les médias». La réflexion provient d’un exemple sportif : la dépendance créée chez les... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2017

Le vote en Lombardie et Vénétie

  En Lombardie l'essai de vote électronique a été un flop. Il a fallu longtemps pour avoir les résultats du référendum y compris le taux de participation qui s'il est inférieur à 50% annule l'élection. Et en Lombardie ce taux a frôlé seulement le 39% avec des écarts entre Milan 31% et Bergamo 47%. Mais le OUI a été massif avec 95% car vu le mode de scrutin ceux qui votent NON préfèrent s'abstenir pour empêcher de passer la barre du 50% de participation. Inversement la Vénétie avec son vieux mode de vote ordinaire a pu... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2017

L'Argentine toujours plus à droite

En 2015 le président Macri avait été élu de justesse avec 51% contre le candidat péroniste Daniel Scioli, Cristina Kirchner ne pouvant se représenter après l'exercice de deux mandats. Après deux ans de mesures d'austérité comment allait se comporter l'électorat ? Dans le calme 78 % des inscrits sont allés voler au secours de… Macri. De plus l'opposition est divisée Cristina Kirchner ayant décidé de créer une nouvelle formation (Unité citoyenne) qui englobe le parti communiste, différente du parti péroniste (Pj). Elle a réussi à se... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :