Les députés de Podemos, Compromís, En Comú Podem, EH-Bildu, ERC, En Marea y PdeCat viennent de s'unir pour déposer deux propositions de loi pour modifier la loi d'Amnistie afin qu'elle ne soit pas appliquée aux crimes contre l'humanité, de la dictature.

On remarque l'absence de trois partis : la droite du PP, le PSOE et la Gauche unie (IU). Ce dernier a dit qu'il voterait la proposition mais qu'il préférait demander l'abandon pure et simple de la dite loi d'Amnistie.

Donc une fois de plus le PP et le PSOE sont unis pour laisser des crimes impunis et surtout pour interdire une juste mémoire historique des événements. Dans les mairies les amis qui se battent contre cette loi d'amnistie ont même observé que celles dirigées par le PSOE sont plus réticentes pour célébrer les figures de l'anti-franquisme que celles dirigées par le PP.

On peut observer que sur ce point tous les partis catalans sont d'accord pour mettre à jour les crimes du franquisme et cela n'a rien d'étonnant. JPD