garzon

Alberto Garzon (le barbu sur la photo) est le coordinateur national de la Gauche Unie (IU) qui pèse peu dans la vie politique mais qui joue cependant un rôle historique.

La proposition est de lutter pour que l'Espagne devienne une république fédérale incluant le droit à l'autodétermination pour la Catalogne (et je suppose pour les autres fédérations). Ce qui nécessite une bataille pour une nouvelle Constitution.

En conséquence la revendication d'indépendance est condamnée car d'un côté elle creuse les divergences au sein de la Catalogne, et aussi au sein de l'Espagne, ce qui fragilise toute lutte globale.

Bien sûr l'application de l'article 155 est fortement condamnée comme la répression actuelle en Catalogne.

Dans cette histoire l'improvisation de la classe politique semble être la règle pour assurer l'existence d'un feuilleton palpitant : d'un côté une indépendance déclarée puis aussitôt suspendue ; des élections annoncées puis aussitôt suspendues ; de l'autre un Rajoy qui n'a rien à prouver, son incompétence étant de notoriété publique mais qui espère un soutien des Espagnes contre le Catalans. A suivre. JPD