Ennio Morricone-Il Etait Une Fois La Revolution

 

giu la testa

Bien qu'inoubliable je viens de revoir ce film et découvrir une nouvelle fois que les traductions de titres de film est un "art" surprenant. C'est seulement en France qu'il s'appelle "il était une fois la Révolution". En version anglaise c'est Duck, You Sucker, une expression qui revient souvent et qui est traduite ainsi : Planque-toi, connard ! et qui est presque le dernier mot car il y a ensuite, dans la version française seulement, un dernier flash back qui a choqué et quji a été coupé ailleurs : on voit les deux amis révolutionnaires irlandais se partager la même femme ! Non seulement Sergio Leone (1929-1989) a une dent contre les libertaires mais aussi contre l'amour libre des année 70 en Italie.

Le titre italien est Giù la testa :

(« Baisse la tête »).

Au Mexique c'est Agachete Maldito.

 A revoir le film on peut mieux suivre les détails comme l'auteur du livre que le dynamiteur jette dans la  boue et que les militaires retrouvent : il est de Bakounine et a pour titre : le nationalisme.

Et un clin d'oeil à la révolution par l'émotion à écouter Ennio Morricone. J-P Damaggio