Repris du site de FI en date du 21 novembre 2017 

La séance de clôture de la convention [c'est la séance de clôture en référence à tout le travail réalisé en amont] aura lieu le samedi 25 novembre et le dimanche 26 novembre à Clermont-Ferrand [de 13 h à 13 h]. En voici un programme prévisionnel. Vous pouvez également proposer ci-dessous votre intervention ou nous faire parvenir une vidéo si vous n'avez pas été tiré.e au sort pour participer à la séance de clôture [tout le monde pourra suivre en direct la Convention sur Youtube et les membres pourront intervenir par SMS qui seront affichés su les écrans de la Convention].

Samedi 25 novembre

Ouverture par Jean-Luc Mélenchon

La France insoumise, première force d’opposition !

Présentation du bilan de l’action de la France insoumise depuis l’été 2017.

Le processus de la convention

Retour sur le processus de la convention.

Annonces des résultats des votes en ligne.

Les campagnes nationales de la France insoumise

Préparation collectives des campagnes nationales sélectionnées par les insoumis.es.

 Étape 1 : l’impact dans la vie quotidienne

Cogitation insoumise : la salle est divisée en trois parties. Une campagne nationale est attribuée à chaque partie. Un travail de réflexion collective s’effectue en ateliers de 7 à 9 personnes pour identifier l’impact du sujet de la campagne dans la vie quotidienne. Une série de témoignages d’insoumis.es, de vidéos et d’interventions de personnes engagées sur l’un des trois sujets de campagnes sont effectuées depuis la salle ou en vidéo.

 Étape 2 : nos propositions

Cogitation insoumise : la salle est divisée en trois parties. Une campagne nationale est attribuée à chaque partie, de manière différente que pour le premier temps de travail. Un travail de réflexion collective s’effectue en ateliers de 7 à 9 personnes pour identifier nos propositions et nos arguments sur le sujet. Une série de témoignages d’insoumis.es, de vidéos et d’interventions de personnes engagées sur l’un des trois sujets de campagnes sont effectuées depuis la salle ou en vidéo.

 Étape 3 : construire nos campagnes

Une série de témoignages d’insoumis.es, de vidéos et d’interventions à propos des pratiques militantes du mouvement de la France insoumise. Cogitation insoumise : la salle est divisée en trois parties. Une campagne nationale est attribuée à chaque partie, de manière différente que pour les deux premiers temps de travail. Un travail de réflexion collective s’effectue en ateliers de 7 à 9 personnes pour proposer nos axes de campagne à partir des temps de travail précédents.

 Dimanche 26 novembre

 Impulser l’auto-organisation populaire

Présentation de la démarche de l’auto-organisation populaire. Formation à la méthode Alinsky.

Présentation des outils de la France insoumise pour l’auto-organisation populaire

Le mouvement au service des groupes d’action (sous réserve de l’adoption de la charte des groupes d’action). Cogitation insoumise : un travail de réflexion collective s’effectue en ateliers de 7 à 9 personnes autour de l’un des sujets suivants : Comment mettre en place un dispositif de financement participatif pour les groupes d’action ? De quelles propositions de formation ont besoin les insoumis.es ? Comment faire évoluer la plate-forme numérique pour répondre aux objectifs concrets du mouvement ?

Vers la mise en place d’une assemblée représentative (sous réserve de l’adoption des principes de la France insoumise) Présentation des différents espaces de la France insoumise, Cogitation insoumise : quel rôle et quelle composition pour l’assemblée représentative ? Lancement du calendrier de mise en place de l’assemblée représentative

Conclusion