Paris Match 1968

Paris_Match_au_Vietnam_en_68

Paris Match n° 986 2 mars 1968

A lire l'article de Paris Match sur la reprise de Hue par les USA en 68, on a l'impression que nous sommes, militairement, dans les batailles de Syrie aujourd'hui.

Sauf que la situation est inversée. Hier l'armée des USA était sur les lieux et l'URSS se "contentait" d'envoyer des armes au Vietnam, et aujourd'hui l'armée russe est en Syrie (mais pas au sol vu le souvenir de l'Afghanistan) et les USA s'en tiennent plutôt loin.

Mais ce n'est pas la seule différence politique. Hier les deux camps étaient très clairs et aujourd'hui non. Avez-vous vu fleurir d'immenses panneaux criant : Paix en Syrie ? 

Ceci étant, j'ai repris surtout cet article pour montrer comment les soldats des USA pouvaient vivre la guerre, et en retour le mouvement pacifiste engendré.

C'est en 68 que la majorité de l'opinion des USA bascule en faveur du NON à la guerre. L'année 68 s'est surtout jouée au Vietnam ! Pourquoi écrire ensuite que la défaite des USA s'est transformée en victoire ? 

D'abord pour qui dire que comme en France face à l'Algérie, c'est la droite qui met fin au massacre.

Et pour dire ensuite que sans l'argument du Vietnam la gauche des USA est doublement désarmée : d'une part le choix de la lutte armée des uns et d'autre part, la perte de forces pour les autres, conduisait cette gauche à sa perte. Avec des conséquences générales dans le monde. J-P Damaggio