L'apéritif De La Thailède

lyre moissagaise

les chanteurs moissagais

Après le dessin de la Lyre le dessinateur s'explique (je n'ai pu tout lire) :

"Je vous avais promis pour aujourd’hui ou demain un dessin représentant le groupe de chanteurs moissagais. Je me vois…. de manquer à ma promesse à cause de l’effet désagréable produit par mon dernier dessin. J’avoue en toute sincérité qu’il était …. de toute malice, puisque les membres de la Musique m’étaient complètement inconnus. Par conséquent j’ai ….. d’être très surpris.

Que voulez vous ? Mon cher monsieur je croyais ingénuement à l’action civilisatrice des Beaux-Arts ! L’expérience brutale m’apprend qu’il n’en est rien et que ni la musique ni le dessin n’adoucissent les mœurs.

Quoiqu’il en soit et pour que justice soit faite je mets aujourd’hui le coupable au pilori.

Votrre tout dévoué. "

Tout ceci publié en mai 1886 sur L'Apéritif, le journal local de Raymond de la Tailhède. JPD