francisco-alfonso-durazo-montano

C’est le défi majeur d’AMLO aussi, comme prévu, il vient de désigner son ministre de l’intérieur (Secretaría de Seguridad Pública) à savoir Alfonso Durazo (sur la photo). Ce n’est pas un nouveau en politique puisqu’il a travaillé en l’an 2000 auprès de Vicente Fox. Il a fini par rejoindre AMLO car ils partagent une double volonté : honnêteté et défense de la patrie.

Venant du Sonora où il est né dans une famille nombreuse en 1952, il a commencé par travailler illégalement aux USA.

Les premières mesures qui seront mises en œuvre, concernent l’institution et le statut des employés de police ce qui devrait permettre de renvoyer les militaires dans les casernes. De fortes augmentations, des conditions de retraite meilleures, une sécurité sociale sérieuse, autant d’éléments pour renouer une confiance entre les dirigeants et les exécutants.

Il y aura une commission de la vérité pour savoir le sort des 43 normaliens disparus (el caso Ayotzinapa).

La force du crime organisé vient de l’impunité : une seule condamnation sur 100 affaires. Et l’impunité est liée au système de corruption.

Les dépenses sont montées de 6 à 60 millions mais pas l’efficacité. La nouvelle justice sera efficace ? A suivre.