Ils ont été rares en 2003 à évoquer le bicentenaire de la vente de la Louisiane par la France.

Un commentaire du blog m’incite à aller voir plus loin que le souvenir scolaire.

Généralement le fait est connu dès l’école : Napoléon a vendu la Louisiane qui n’a rien à voir avec la petite Louisiane d’aujourd’hui (le blog n’acceptant plus les images je ne peux donner la carte). C’est plus de 22 % de la taille actuelle des USA qui ont réalisé d’autres achats : l’Alaska. J'ai vécu en Louisiane où j'ai vérifié les traces laissées par les Français mais sans me poser plus de question.

 Un achat pour des raisons financières ?

Denuzière explique : « Pour Thomas Jefferson, président des Etats-Unis, si les Français reprennent la haute main sur les bouches du Mississippi, ils risquent de fermer l'accès au fleuve et de contrôler le commerce. Informé de l'accord secret [entre l’Espagne et la France], Jefferson a pris les devants: pendant que le préfet français faisait route vers l'Amérique, un envoyé des Etats-Unis naviguait vers la France. Sa mission: négocier avec Bonaparte le rachat de l'île d'Orléans, le petit territoire dans le delta qui garantit l'accès au Mississippi. James Monroe, l'émissaire, et Robert Livingstone, ambassadeur des Etats-Unis à Paris, proposent une grosse somme pour cette acquisition. La réponse de Bonaparte les stupéfie: pour le même prix, il offre la Louisiane tout entière! Un million six cent mille kilomètres carrés pour 15 millions de dollars (environ 300 millions de dollars d'aujourd'hui). Les Etats-Unis doublent d'un coup leur superficie! Les deux envoyés signent sans même avoir le temps de prévenir Jefferson. »

Si l’argent était le motif essentiel pourquoi ne pas négocier le montant à la hausse ? Et de toute façon existe-t-il une balance entre l’argent investi et l’argent récupéré ?

L’argent est un des motifs comme aujourd’hui pour la vente de nos aéroports ou hier pour la vente des autoroutes. Mais il n'est pas le seul

 Un mauvais coup à faire aux Anglais ?

Là aussi cette raison existe mais le calcul est-il valable ? Les USA, en prenant possession de la Louisiane, vont rejeter vers le Canada beaucoup de monde (Anglais et Fra,çais) et renforcer ainsi… les Anglais qui s’emparent même du nom français de cette colonie !

 Se défaire d’une zone turbulente ?

En réalité c’est une bataille à quatre : USA, Espagne, Angleterre, France avec un seul gagnant les USA. Cette victoire annonce les futures défaites de l'Espagne mais aussi la consolidation du Canada anglais. Plus tard Napoléon III tentera une revanche en occupant le Mexique mais en vain.

A suivre. JPD