04 octobre 2018

Macron toujours l'anti-de Gaulle

La récupération de de Gaulle par Macron ne change rien au fait que Macron est un anti-deGaulle comme je l'ai déjà écrit voici longtemps. Macron est une réplique de Giscard d'Estaing le champion du "oui mais..." devenu "oui et mais" présenté sous la forme de "en même temps". Finalement Macron il perd et en même temps... il perd ! Cependant comme Hollande a perdu sans amener rien de bon pour les classes populaires, la perte de Macron ne va donner rien de bon. J-P Damaggio.    
Posté par Livre social à 20:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2018

Causerie sur le conventionnel de Mazade

Causerie organisée par l'ASPC  Mercredi 17 octobre à 18 h Médiathèque de Cstelsarrasin Le Conventionnel De Mazade Né à Montech et mort à Castelsarrasin, J-B D. de Mazade (1750-1823) a été un Conventionnel membre d’aucun parti. Son action concerne surtout quatre domaines : ses liens avec les colonies où il a vécu, le jugement de Louis XVI, son rôle comme représentant en mission, ses réflexions sur le bien public. La conférence portera surtout sur son jugement de Louis XVI à partir d’un petit livre publié avec René Pautal :... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2018

Patrick Tort : La généalogie du savoir

Je reprends ici cet entretien ancien, publié sur Le Monde, sans doute à la sortie du livre évoqué soit en 1989 (je n'ai pas la date précise). Je rappelle que dans un effort constant, à la cohérence considérable, Patrick Tort a croisé Marx et Darwin, deux savants de la même époque très différents et pourtant si proches, sans doute sous l'effet du même XIXe siècle. J-P Damaggio  La généalogie du savoir  « Vous vous proposez de construire une nouvelle discipline, «l'analyse des complexes discursifs», qui tente de fonder... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2018

Michéa et Marx

Isabelle Garo qui ne mâche pas ses mots contre Michéa : Au nom du peuple. J-C. Michéa réécrit l’histoire. Ai-je écrit dans un message précédent. Elle indique par exemple : «Heureusement, Michéa a pris soin de nous prévenir : il n’est « plus » marxiste.» Elle a peut-être raison car je n’ai lu que le dernier livre de Michéa où cependant Marx est longuement cité… mais à le citer on n’est pas forcément marxiste, d’ailleurs d’après ce que je sais, Marx lui-même disait, qu'il n’était pas marxiste. Bref, Marx est cité environ 40 fois... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2018

Comment travestir Jean-Claude Michéa ?

On peut combattre une pensée pour ce qu’elle dit, mais aussi, surtout quand elle dérange l’ordre ambiant, pour ce qu’elle ne dit pas. Il est possible qu’on fasse à Michéa le reproche de travestir lui-même Michel Foucault par exemple, mais en fait les travestissements dont il est souvent victime, évacuent ses travaux pour le réduire au rôle de charlatan. Si je prends son dernier livre sur la fonction du droit dans une société libérale beaucoup peuvent lui reprocher de ridiculiser tellement la liberté (en fait celle du renard dans... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :