Par les hasards de la vie je me suis lancé dans l’étude de deux Conventionnels qui eurent à juger Louis XVI. Ce qui renvoie à une question classique : et vous, pensez-vous qu’il fallait guillotiner Louis XVI, puis Marie-Antoinette ?

Cette question piège s’inscrit dans une démarche de fond de l’idéologie dominante : s’exprimer à partir de soi. Telle est la fonction destructrice de la pensée que les journalistes appellent « radio- trottoir ».

Défenseur obstiné d’une alternative à la LGV Bordeaux-Toulouse j’ai cent fois noté cette enquête journalistique fouillée, consistant à aller à la gare de Toulouse pour demander aux voyageurs : « Voudriez-vous aller en train en 3 h à Paris ? » Et tous répondent oui, preuve du désir puissant des habitants en faveur de la LGV, seul moyen pour atteindre cette performance !

Cette démarche est si générale qu’elle n’est pas anecdotique, mais s’inscrit au coeur des divers impératifs de l’idéologie dominante consistant à pousser les habitants à oublier qu’ils sont d’abord des citoyens ! La vraie question est celle-ci : Pensez-vous que socialement une LGV est nécessaire entre Bordeaux et Toulouse ? Comme l’idéologie dominante doit toujours retomber sur ses pieds, dans un autre contexte elle reprochera aux individus leur égoïsme, car ils ne veulent pas une LGV qui traverse leur jardin !

Dans un cas l'individu est tout et dans l'autre il n'est rien. De quoi désespérer... 

L’individu est l’alpha et l’oméga de toute pensée. Sauf que l’individu est d’abord un être social ayant à exercer son pouvoir de citoyen, c’est-à-dire son devoir de s’informer globalement, devant un projet, pour juger de son «utilité publique».

Il nous est arrivé de croiser un maire-vice-président du Grand Montauban-conseiller départemental-entrepreneur expliquant : « Mes fonctions me conduisant souvent à Paris, une LGV est vitale.»

L’individu, mis en avant et flatté par cette question, comme tant d’autres : fallait-il guillotiner Louis XVI ? ne sait pas qu’en répondant, il se tire une balle dans le pied. Cette question élimine l’historien comme les équivalentes éliminent l’architecte, le médecin, l’enseignant, l'agriculteur etc.

Pour l’historien, l’intérêt du mois de janvier 1793 qui conduit à la mort du roi, c’est d’en restituer tous les éléments pour comprendre une «mécanique». L’histoire est une dynamique et non pas une photo arrêtant le temps en dehors de tout contexte. Je peux éventuellement répondre à la question sur la mort du roi mais là n’est pas l’essentiel.

Le radio- trottoir a pour fonction de tuer le politique sous la forme la plus subtile, en demandant aux interrogés de lancer le couteau dans leur plaie !

Des journalistes m’ont souvent interrogé sur la LGV mais, en tant qu’animateur d’une association, ils ne m’ont pas posé la question classique : aimeriez-vous aller en 3 h en train à Paris ? mais des questions plus politiques. Sauf que ce qui touche le téléspectateur comme le lecteur du journal, c’est l’implication de l’individu, c’est le moi et non le nous ! D’où ensuite le besoin de reconstituer un nous factice !

Ai-je écrit qu’autrefois, du temps où la politique était vivante, l’utilité sociale était prise en compte de manière plus sérieuse ? Non, j’ai seulement écrit qu’autrefois toute politique des autorités avait son corollaire, le sens de la révolte. Ce sens là est de trop surtout quand le capitalisme devenant de plus en plus féodal, il risque de transformer le sens de la révolte en révolution. J-P Damaggio