Au Conseil régional Occitanie Les élus FI ont notamment soumis au vote un amendement pour affirmer l'opposition du Conseil régional au Grand Projet Inutile, anti-écologique et anti-social d'autoroute Castres-Toulouse : « Cette autoroute concédée serait la plus chère de France (7,50 euros pour 61 kilomètres) et le Conseil régional est pourtant appelé à verser une subvention d’équilibre de 59 millions. Le Conseil régional privilégie le désenclavement de Castres par le réaménagement et la mise en sécurité de la route existante et les investissements pour améliorer la liaison TER entre Castres et Toulouse. Le Conseil régional ne versera donc pas de subvention d’équilibre au projet autoroutier ».

Cet amendement a réuni 8 voix pour, 126 contre et 20 abstentions. Pourtant, l'opposition à cet équipement autoroutier était au cœur des engagements de campagne de la liste Nouveau Monde en Commun qui réunissait également les candidats EELV et PCF qui tournent maintenant le dos à leurs engagements.

J'en connais qui vont me dire qu'une fois de plus je suis un anticoco éculé quand je me contente d'informer. JPD