Le_nucléaire_et_le_PCF_en_1981

 

nucléaire PCF

J’ai conservé en mémoire ce moment crucial du PCF en Tarn-et-Garonne quand, d’un coup de baguette magique, le Comité fédéral est passé en 1978 d’une position anti-nucléaire à une position pro-nucléaire en précisant cependant qu’il ne s’agissait ni d’être contre ou pour ! L’homme qui maniait la baguette était Jean-Charles Dubart et je retrouve ce texte explicatif qui est exactement ce qu'il a expliqué.

1 ) Il existe des besoins énergétiques

2 ) Ces besoins vont en augmentant comme va en augmentant le bien être général.

3 ) Il faut donc des centrales nucléaires : c’est l’indépendance nationale, l’efficacité etc.

Je livre donc cet article des Cahiers du communisme de novembre 1981 comme un document pour comprendre. Il était accompagné d’un autre article au sujet des réacteurs qui avait cette conclusion :

«La troisième génération des réacteurs sera le futur réacteur de fusion nucléaire, encore à l’état de projet. Les recherches fondamentales sur la fusion contrôlée sont très activement menées à l’heure actuelle. Lorsque cette filière sera mise au point, il apparaît vraisemblable que nous disposerons alors d’une source d’énergie quasiment inépuisable.»

Vive le futur. J-P Damaggio