abbé nonorgues

La préhistoire est un champ d’investigation très récent et qui a besoin des techniques les plus sophistiquées !

Un champ d’investigation très récent, je veux dire du XIXème siècle, quand l’histoire est étudiée depuis la nuit des temps. Longtemps la Bible a mis une barrière devant toute les recherches sur l’origine de l’humanité et aujourd’hui encore les créationnistes refusent Darwin.

Les techniques les plus sophistiquées car les découvertes ne concernent que des détails.

La découverte de la grotte de Bruniquel a été prise au sérieux grâce à plusieurs chercheurs et je veux ici insister seulement sur Bruno Maureille, paléoanthropologue de l’université de Bordeaux.

Il a eu la bonne idée au débat du 27 novembre à Montauban de mettre en perspective historique la connaissance sur la préhistoire en affirmant sa position : il a une grande idée sur l’homme de Neandertal, il le place au même rang que l’homo sapiens.

Et donc pour lui il existe un avant et un après Bruniquel car la Grotte tend à prouver que l’homme de Neandertal avait sa symbolique, preuve d’une société élevée.

Toutes les preuves n’existent pas encore car remonter 170 000 ans en arrière ‘est pas simple.

Il se trouve que déjà, dans les recherches préhistoriques il y a eu un avant et un après Bruniquel mais à ce moment là, la découverte du corps préhistorique dela vallée de l’Aveyron n’a pas eu son Bruno Maureille et cette découverte s’est faite voler la vedette par l’homme de Cro-Magnon. D’autant que c’était le corps d’une femme…

abbé nonorgues 2

Avec mon livre sur l’abbé Nonorgues j’ai essayé de soulever un pan de voile sur ce point. Mes moyens étant très limités je me suis contenté de recenser les preuves qu’à Bruniquel le foyer préhistorique a été (et est encore) phénoménal.

Le film sur la grotte et les débats autour me font rêver d’une histoire actualisée et mondiale de la préhistoire. Pour comprendre comment les civilisations se sont croisées sur une planète qui apparaît tout d’un coup comme une unité spectaculaire.

J’imagine que le 24 avril 1974 il y a eu un avant et un après Lucy dont certains disent à présent qu’il s’agissait d’un homme.

Cette découvert concerne une période beaucoup plus ancienne. Lucy constitue le premier fossile relativement complet qui ait été découvert pour une période aussi ancienne, et a révolutionné notre perception des origines humaines, en démontrant que l’acquisition de la bipédie datait d'au moins 3 millions d’années1, et avait largement précédé le processus d'accroissement du volume endocrânien. Elle nous renvoie à l’époque des australopithèque (entre 4,2 et 2 millions d’années avant aujourd’hui).

Bref, à travers le monde il y a eu sans doute beaucoup d’avant et d’après, pour dire beaucoup de révolutions dans la connaissance car comme il va de soi, les hommes sont toujours partis d’hypothèses et ce qui m’intéresse c’est justement comment on est sorti du noir (première épreuve) pour s’éclairer un peu (deuxième épreuve). J-P Damaggio

P.S. La photo de l'abbé Nonorgues qui appartient à René Tabarly de Bruniquel me semble toujours aussi fantastique. On a l'impression que le viel homme assis à côté du vicaire qui va le remplacer, sourit comme s'il été heureux d'un vie bien remplie. Et de l'autre côté une femme file. J'espère que cette photo sera un jour dans un musée à Bruniquel où tout en célébrant la grotte on pensera à toute la préhistoire locale.