hollande

Hollande vient de venir à Montauban pour signature de son livre. Il aurait reçu des oeufs mais La Dépêche publie la photo de sa rencontre avezc des Gilets jaunes et publie un petit mot sur Macron régissant en Argentine. JPD

La Dépêche : Depuis Buenos Aires, où le président de la République s'est rendu pour participer au sommet du G20, Emmanuel Macron s'est fendu d'une pique à peine dissimulée sur son prédécesseur François Hollande, qui est de retour sur le terrain depuis ce jeudi et tend l'oreille aux Gilets jaunes.

 La phrase est loin d'être passée inaperçue. Au moment d'évoquer la situation tendue dans le pays et alors qu'il venait d'atterrir en Argentine, Emmanuel Macron a rappelé qu'il n'envisageait pas le moindre "recul" dans sa politique, avant de s'en prendre ouvertement à celui qui l'a précédé à l'Élysée.

 Ceux qui sont "à la racine de cette situation"

"J’entends comme vous les voix qui s’élèvent, a commencé le chef de l'État. J’entends aussi souvent des voix qui parfois n’avaient même pas réussi à bouger les choses et qui sont sans doute plus à la racine de cette situation que nous vivons que le gouvernement qui n’est aux affaires que depuis 18 mois. Que voulez-vous, le cynisme fait partie de la vie politique."

La critique est à peine voilée et vise sans doute en partie le rétropédalage de François Hollande au moment de la prise de décision de l'éco-taxe, qui n'est pas allée à son terme.

 L'ancien chef de l'État est présent dans la région en cette fin de semaine. Il se trouve ce vendredi dans le Tarn-et-Garonne, où il devrait rencontrer des Gilets jaunes, avant de se rendre dans le Tarn samedi.