dessin

J’ai décidé d’appeler bobards ce qu’avec plus d’élégance on appelle « théorie du complot » ce qui n’est pas gentil pour le mot théorie. Il existe aussi le moderne fake news mais même jeune je n’ai jamais pu être un moderne. Que disent les Québécois ?

Le bobard est vieux comme le monde. Certains ont réussi comme celui autour de l’an 1000 (1) contant l’histoire de cette femme qui a donné naissance à un enfant tout en étant vierge. On a cru que la diffusion du savoir allait limiter la diffusion des bobards ce qui était sans compter avec la révolution capitaliste. Si hier le bobard circulait par manque d’information aujourd’hui, par une sur-information le bobard du jour efface celui de la veille.

A vouloir suivre l’actualité « gilets jaunes » j’ai pu constater la large diffusion du bobard sur le pacte de Marrakech mais je n’ai pas répondu (sauf un petit mot sur ce blog) car chacun pourrait vérifier que le 12 décembre ne verrait aucun invasion d’immigrés et aucun achat d’entreprises françaises par les juifs. Il a pu prospérer car les grands médias n’en avaient rien dit. Ils se réveillèrent et j’ai même entendu sur France2 Cohn-Bendit le dénoncer… en relayant aussitôt un autre bobard : c’est l’équipe à Trump qui a lancé le mouvement des gilets jaunes !

Les bobards font donc dans l’éphémère mais vu la persistance depuis trente ans de l’islamisme dans le monde, ils prennent sur la question une dimension plus politique, plus déterminante, plus globale et là je ne peux me taire.

Le choc qui me restera toujours en mémoire c’est quand sur un vide-grenier un ami m’accosta en me disant : « Tu sais que l’attentat contre Charlie n’a jamais eu lieu ? ». A voir ma mine ébahie il ajouta aussitôt la preuve irréfutable : « On n’a jamais vu les corps ! » C’était un ami car ensemble nous luttions contre un mensonge d’Etat : les bénéfices de la construction de la LGV Bordeaux-Toulouse. Il en avait déduit que toute parole d’Etat est mensonge sauf que l’islamisme ne ment pas : il dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit !

Et tel est cet autre souvenir inoubliable. Elle était pharmacienne dans les hauteurs d’Alger et autour de 1994 elle a subi les pressions les plus dures pour l’obliger à laisser sa place à son mari qui, s’il était son ami, était incompétent sur le plan de la pharmacie. Avec la peur au ventre, chaque matin elle est allée ouvrir son magasin car ce n’était pas quatre islamistes du quartier qui lui imposeraient leur loi ! Voilà ce qu’est l’islamisme auquel des hommes et surtout des femmes s’opposent sur la planète. Il a en plus un bras armé qui frappe ici ou là occasionnellement. On vient de béatifier des catholiques courageux d’Algérie ; occasion pour se souvenir que 100 imans furent aussi massacrés car non conformes à l’islam des islamistes.

Bref, il n’y a pas eu un attentat islamiste sans sa cohorte de bobards français (je ne sais ailleurs) pouvant être gradués de 1 à 160 comme les piments mexicains (la négation des attentats contre Charlie étant à 160).

Pourquoi ce phénomène ?

J’ai évoqué l’Algérie parce que c’est de là que vient le phénomène dans le cadre d’une histoire algérienne de la France. Je sais qu’une histoire mondiale de la France vient d’être rééditée mais je ne sais la place qui occupe l’Algérie. C’est quoi une histoire algérienne de la France ? Je l’ai comprise en rencontrant à Montricoux un député communiste algérien de 1936.

Je donne juste un exemple : la glorieuse France de 1945 a enfin donné le droit de vote aux femmes sauf aux Algériennes car pour elles il fallait attendre l’accord des imans qui, faut-il le rappeler, étaient toujours payés par l’Etat français vu que la loi de 1905 ne concernait pas ce territoire ! Je ne dis rien de ce même pays glorieux grâce au programme du CNR tant vanté, et qui organisa les massacres à Madagascar et à Sétif.

Vous l’avez compris, même si j’ai trois traductions du Coran dans ma bibliothèque je suis un islamophobe avéré.

Anticapitaliste déterminé depuis toujours je n’hésite pas à écrire que l’islamisme est plus dangereux que le capitalisme vu que, comme le fascisme, c’est une version attardée du capitalisme (attardé, cela s’entend pour dire un capitalisme non soumis aux acquis démocratiques des peuples).

Et, histoire algérienne de la France oblige, ce sont des écrivains d’Algérie (hommes et femmes), qui tirent depuis longtemps la sonnette d’alarme avec le plus de talent !

Et puisque j’ai commencé par les gilets jaunes, je finis par eux. Pour les pouvoirs égyptiens ils sont l’émanation claire et nette des Frères musulmans et dans un pays sans information le bobard court à travers le pays. Ceci étant le bobard du coup monté de Macron, a beaucoup moins circulé sur les facebook gilets jaunes, que celui sur le pacte de Marrakech, et quand il a circulé il s’est trouvé des personnes pour le ridiculiser. A suivre. J-P Damaggio

(1) La croyance était largement répandue depuis l'Antiquité tardive. Elle est souvent confondue avec la conception virginale de Jésus-Christ qui correspond au dogme de l'Incarnation, mais elle ne concerne que la conception de Marie elle-même.

 Un petit tour vers une chronique du Soir d’Algérie

Jupiter s'accroche aux nuages, Publié par Arris Touffan, le 12.12.2018 ,

Quand ils sont coincés, tous les Jupiter du monde se ressemblent. L'aura qu'ils se supposent s'étant dissoute, ils essayent de redevenir des hommes sans accepter de le redevenir. Résultat, ça donne le discours de Macron tâchant de sortir de la crise des gilets jaunes comme un boxeur sonné peine à  quitter intègre le ring. Un Jupiter qui tombe de ses cieux, en essayant de s'accrocher aux nuages, c'est pathétique et partout pareil dans le monde !