Ernesto_Sabato_en_1996__entretien 

Sabato

Dans mon dossier sur l’Argentine, un peu au repos ces derniers temps, l’écrivain Ernesto Sabato est souvent présent parfois avec des textes très anciens. Ses interrogations finales d’écrivain croisent des débats qui viennent d’après lui d’aussi loin que Dostoïevski, « qui a écrit un livre tout petit mais extraordinaire intitulé Carnets du sous-sol ».

Voici un entretien publié sur le journal de gauche argentin Pagina 12 le 29 août 1996 et traduit sur Le Courrier international. J-P Damaggio