manif 5 février

Aujourd’hui sur la manif de Caussade, j’ai eu le tract concernant le 5 février à Montauban. Je m’en fais l’écho aussitôt.

Il y aura donc un rassemblement puis une assemblée générale citoyenne à Montauban à 11 h devant le siège du MEDEF.

L’appel est lancé par la CGT, Solidaires et SNUipp FSU 82 pour le 5 février, Journée nationale interprofessionnelle de grève.

Pour le SNUipp liberté est laissée à chaque section donc c’est l’appel à la grève pour le SNUipp 82.

Petite discussion sur la manif au sujet des rapports gilets jaunes / syndicats.

Pour moi les deux ne parlent pas la même langue et au sein de chaque groupe chacun ne parle pas la même langue. La CGT ne parle pas la même langue que la CFDT et certains gilets parlent bien autrement que d’autres. Cette difficulté pour se comprendre vient cependant de beaucoup plus loin. Elle est philosophique. Face à une parole devenue pyramidale, il existe la parole horizontale où tout le monde est à égalité. Le gilet jaune sert d’uniforme et comme tout uniforme il masque les différences, et le drapeau syndical sert de point de ralliement historique et remet chacun à sa place. L'histoire a démontré que la grève générale ou la convergence des luttes n'étaient qu'un mythe. A un moment le syndicalisme a été remis en cause par des coordinations chez les instits, les infirmières, à la poste. Les syndicats SUD ont capté cette aspiration mais très vite eux aussi sont tombés dans une routine sans lendemain.

A ne pas comprendre que depuis quelques années nous avons changé d’histoire, sous l’impulsion d’un capitalisme qui par la bouche de Macron ose user du mot révolution, il devient impossible de penser de nouvelles luttes sociales. J’ai cru moi aussi que l’échec de la grève des cheminots assurait un chemin glorieux pour Macron. Je me suis trompé mais va-t-on me répondre : que vont gagner les gilets jaunes ? Voilà une autre discussion qui viendra en son temps. J-P Damaggio

P.S. : J'apprends qu'en fait il y aura manifestation des syndicats du siège du Medef (rue du général sarrail) à la place nationale et un cortège Gilets jaunes à la même heure du parking d'Eurythmie à la Place nationale. Avec ensuite une assemblée citoyenne.