Après trois semaines sans manifestation générale à Montauban (les manifs furent décentralisées à Caussade, Castelsarrasin et Montech) la reprise sur le chef-lieu a été bien modeste avec environ 100 personnes. Quelques polémique sur facebook entre les habitués du rond-point d’Aussonne qui en filtrant le trafic se sentent plus utiles, et les habitués des cortèges dans les rues de Montauban. Finalement tous les gilets jaunes se sont retrouvés à Aussonne mais sans enthousiasme.

Le Tarn-et-Garonne étant un thermomètre juste de la situation nationale on peut résumer la journée d’hier en disant : « Ils sont encore là ».

L’espoir qui reste : un sursaut populaire le 16 mars à la fin du grand débat. Sur la manifestation les Castelsarrasinois fortement présent ont distribué un tract pour annoncer une grande rencontre juste avant, le 14 mars à la salle Jean Moulin à partir de 19 h 30. A suivre. J-P Damaggio