Le Monde indique ceci en début d’article.

« On imagine mal une telle rencontre à la Maison Blanche ! » Par ces mots, le spécialiste de l’identité et de l’immigration Michel Wieviorka a remercié Emmanuel Macron d’avoir réuni, lundi 18 mars, des intellectuels de tous les horizons à l’Elysée. Ils étaient soixante-quatre, principalement des hommes, des sociologues, des philosophes, des économistes, des spécialistes du climat ou des historiens, à avoir répondu présent à l’invitation du chef de l’Etat. Des critiques assassines qu’Emmanuel Macron a pu émettre à leur endroit, notamment quand il était candidat, il n’a pas été question lundi soir. Les « intellectuels stars ne m’intéressent pas tellement », avait ainsi confié le candidat d’En Marche !, durant la campagne, à l’écrivain Philippe Besson qui a rapporté ces propos dans son livre Un personnage de roman (Julliard, 2017) ; il les accusait alors « de faire du bruit avec de vieux instruments »… Aujourd’hui, après quatre mois de manifestations tous les samedis, Emmanuel Macron a besoin d’eux : à l’heure où « tout se vaut », ils ont « la responsabilité de structurer le débat », leur a-t-il expliqué lundi soir.»

 

Voici le témoignage d’Aline Pailler sur son facebook :

« Après l’AG des GJ (où on s’est bien gelés mais la chaleur des débats... ) j’essaye d’écouter le grand débat retransmis sur France Cul entre Macron et « les intellectuels et chercheurs »!!! J’avoue que je dois l’accrocher et je sens que je vais bientôt lâcher car vraiment c’est un grand cirque indécent! Comment ces intellectuelles, pour la plupart institutionnels, ont-ils pu se prêter à l’opération de Com de Macron?!! Il fait semblant de découvrir et ils font semblant de lui apporter des os à penser! Or tous savent que Macron fait semblant d’écouter et qu’il ne changera pas d’un pool ses idées et ses projets! Il ne fait qu’argumenter jusqu’à l’écœurement son idéologie et sa suffisance! Et les intellectuels acceptent sans broncher! Mais le devoir des intellectuels ne serait-il pas d’aller sur les ronds-point ou dans les facs ou dans des AG ou ailleurs en proposant de participer avec leurs savoir aux débats des citoyens et d’entendre aussi leurs savoirs?!! Faire des cours alternatifs par exemple mais pas des cours magistraux ! Bref aucun Président de la République n’aura eu autant de temps de parole sur les médias et partout dans les mairies et les théâtres que Macron! Macron plus fort que Castro ou Chavez dont les mêmes raillaient la longuet des discours!! Ça va peter a force de se foutre des gens! »

 

Voici la liste des présents (au moins un a réfusé Frédéric Lordon) (17 femmes sur 64) :

Les économistes 

- Philippe Aghion est économiste, professeur au Collège de France et spécialiste de l'innovation et de la croissance.

- Daniel Cohen est professeur à l’ENS Ulm et vice-président de l’Ecole d’économie de Paris - il est aussi l'un des participants de l'Esprit public sur France Culture.

- Bernard Gazier est un économiste français et membre de l’Institut universitaire de France. Il est spécialiste des politiques de l’emploi. 

- Jean Pisani-Ferry est professeur d’économie à Sciences Po, à la Hertie School de Berlin et à l’Institut universitaire européen de Florence.

Elie Cohen est directeur de recherche au CNRS. Ses recherches portent sur les marché et sur les crises économiques.

Gilbert Cette est professeur associé à l’Université d’Aix-Marseille (AMSE). Il est spécialiste du marché du travail, des temps de travail et de la productivité. 

Yann Algan est spécialiste de l’économie collaborative et numérique. Il est doyen de l'École d'Affaires Publiques (EAP) et professeur d'économie à Sciences Po Paris. 

Jean-Claude Casanova est l'ex-président de la Fondation nationale des sciences politiques. Il dirige la revue Commentaire.

Philippe Martin est professeur à l’Institut d’études politiques de Paris. Ses principaux travaux de recherches portent sur l’économie internationale et la géographie économique. 

Christine Erhel est directrice du Centre d’Études de l'Emploi et du Travail, au CNAM. Elle étudie notamment les différentes politiques de soutien à l'emploi en Europe.

Magali Talandier est une économiste et spécialiste de l’aménagement du territoire. Elle est également professeure à l’Université Grenoble Alpes. 

Claudia Senik est est économiste et professeure à l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et à l'Ecole d'économie de Paris. Elle est également membre de l'Institut universitaire de France.

Les sociologues 

Luc Boltanski est sociologue français et directeur d’études à l’EHESS. 

Julien Damon est sociologue et professeur associé à Sciences Po. Il est spécialiste des questions sociales et urbaines.

Dominique Méda est sociologue et philosophe. Professeure de sociologie à Paris-Dauphine, elle est également directrice de l'Institut de Recherche Interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO).

Louis Chauvel, professeur à l'Université du Luxembourg, chercheur à Sciences Po Paris. Il est membre de l’Institut Universitaire de France.

Jean Viard est directeur de recherche associé au Cevipof et au CNRS (Centre de recherches politiques de Sciences Po). 

Irène Théry est une sociologue spécialisée dans la sociologie du droit, de la famille et de la vie privée. Elle est directrice d'étude à l'EHESS.

Olivier Galland est sociologue et directeur de recherche au CNRS. 

Michel Wieviorka est directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du CADIS /Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (EHESS/CNRS).

- Dominique Schnapper est sociologue et politologue, directrice d'étude à l'EHESS. Ancienne membre du Conseil constitutionnel, Dominique Schnapper a été également présidente de la mission sur la laïcité.

Gérald Bronner est sociologue et professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot.

Les philosophes

Monique Canto-Sperber est philosophe, membre du Centre de recherches politiques Raymond-Aron de l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Elle interventient dans l'émission L'Esprit public sur France Culture.

Frédéric Worms est philosophe et professeur de philosophie contemporaine à l’ENS. Il est également directeur adjoint du département des Lettres et membre du Comité consultatif national d’éthique, et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture.

Pierre-Henri Tavoillot est philosophe et maître de conférences en philosophie à l'université Paris-Sorbonne. Il est président du Collège de philosophie et ancien membre (2004-2013) du Conseil d'analyse de la société auprès du Premier ministre.

Bernard Manin est spécialiste de la pensée politique. Il est directeur d’études à l’EHESS et professeur à la New York University. 

Myriam Revault d’Allonnes est philosophe, chercheuse associée au CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Sciences Po) professeure émérite des universités à l’École pratique des hautes études. 

Marcel Gauchet est philosophe et historien. Il est directeur d'études à l'EHESS et rédacteur en chef de la revue Le Débat.

Rémi Brague est philosophe, professeur à la Sorbonne et membre de l'Institut de France.

Souad Ayada est philosophe, spécialiste des questions d’éducation et présidente du Conseil supérieur des programmes.

Les scientifiques 

Jean Jouzel  est climatologue et glaciologue, membre du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)

Amy Dahan est mathématicienne et historienne des sciences.

Jean-François Delfraissy, médecin et professeur de médecine.

René Frydman est médecin, obstétricien, et producteur de l'émission "Matière à penser" sur France Culture. 

Catherine Bréchignac est physicienne, ancienne secrétaire perpétuelle de l'Académie des sciences.

Aurélie Jean est docteure en sciences et experte en mathématiques appliquées. 

Serge Haroche est physicien, prix Nobel pour ses travaux en physique quantique.

Jules Hoffmann est biologiste, Prix Nobel de physiologie et de médecine.

Cédric Villani est mathématicien, lauréat de la médaille Fields en 2010 et député LREM de l’Essonne.

Claude Cohen-Tannoudji, physicien et prix Nobel de physique. 

Boris Cyrulnik est neurologue et psychiatre, il enseigne l'éthologie humaine à l'université du Var.

Les  écrivains, essayistes, responsables de think tanks

Olivier Mongin est écrivain, essayiste et éditeur. Il est directeur de la publication de la revue Esprit.

Jacques Julliard est journaliste et essayiste français, historien de formation et ancien responsable syndical. Il est également éditorialiste au journal Marianne.

Pascal Bruckner est romancier et essayiste. 

Jean Birnbaum est journaliste au Monde, rédacteur en chef du "Monde des livres". 

Laetitia Strauch-Bonart est essayiste et journaliste. 

Xavier Darcos est latiniste et Chancelier de l'Institut de France. 

Thierry Pech est essayiste et directeur général de la fondation Terra Nova

Hakim El Karoui, essayiste français, est professeur d’anthropologie juridique sur l’islam à la Sorbonne. 

Laurent Bigorne est un essayiste français, directeur de l’Institut Montaigne depuis 2010. Il est spécialiste des questions d'éducation et d'enseignement supérieur.

Les historiens

Denis Peschanski est historien et directeur de recherche au CNRS.

Hervé Le Bras est historien et démographe, spécialiste en histoire sociale et démographique. Il est  directeur d'études à l'INED (Institut national d'études démographiques) et enseignant à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Benjamin Stora est historien et président du Conseil d’orientation de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée de l’histoire de l’immigration.

- Frédéric Régent est historien, maître de conférences en Histoire moderne à l’Université de Paris et spécialiste de l’histoire de l’esclavage.

Valentine Zuber, historienne, est directrice d'études à l'École pratique des hautes études. Elle est spécialiste de l’histoire de la liberté religieuse en Europe. 

Perrine Simon-Nahum est historienne, directrice de recherches au CNRS. Ses recherches portent sur l’œuvre de Renan, des philologues français et allemands mais aussi sur l’histoire des intellectuels ainsi que sur le judaïsme français aux XIXe et XXe siècles.

Les politologues

Dominique Reynié est professeur des Universités à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique.

Gilles Finchelstein est directeur général de la Fondation Jean-Jaurès et directeur des études chez Havas. Il a été conseiller technique dans des cabinets ministériels du gouvernement Lionel Jospin

- Agathe Cagé est politiste, présidente de l’agence de conseil "Compass Label". Ancienne directrice adjointe du cabinet des ministres de l’éducation nationale de 2014 à 2017. 

Rachid Benzine est politologue et islamologue et chercheur associé au fonds Paul Ricoeur. Il enseigne au collège des Bernardins et à la faculté protestante de Paris. Ses travaux portent sur l’herméneutique coranique.

Gilles Kepel est géopolitologue. Il est directeur de la chaire Moyen-Orient-Méditerranée à l’Ecole normale supérieure et professeur à Sciences Po.

Réjane Sénac est politologue. Docteure en science politiques, elle a beaucoup travaillé sur la question des rapports homme/femme. 

Les juristes

Olivier Beaud est juriste et universitaire, spécialiste de droit constitutionnel, professeur de droit à l'Université Paris 2.

Marthe Fatin-Rouge Stefanini est une juriste spécialisée en droit comparé sur les questions de justice constitutionnelle et de référendum. 

Mireille Delmas-Marty est juriste et professeure au Collège de France.