Lettre_Lucien_Bonnafé_ 

lucien bonnafé

Voici deux lettres parmi d’autres que Lucien Bonnafé (je les appelle des bonnafééries)  m’a envoyé. La première de 1981 et la deuxième de 1986. Deux moments très différents dans nos vies communes de communistes. Encore en 1981 on acceptait d’avaler des couleuvres mais en 1986 ce n’était plus le cas grâce çà la nouvelle revue M Mensuel, Marxisme, Mouvement.

Cette rencontre provient de mes activités locales et donc d’une rencontre historique avec Yvonne Couchet qui me renvoya sur le couple Marcenac-Bonnafé de 1936.

Dès cette époque ancienne Lucien Bonnafé était ce qu’on appelle parfois un électron libre du communisme.

Il s’agit donc ici, de culture, de bagarres, de Panassié et d’orthodoxie.

Jean-Paul Damaggio

1- Cet article complète celui sur Panassié et l'Action française

2 - Encore un grand merci à Jean Brun qui avait eu plaisir à dessiner Lucien Boçnnafé dont il fut un élève.