L-histoire-refoulee-La-Rocque-et-les-Croix-de-feu-1927-1944

Sternhell_Bernstein

 Marianne vient de donner la parole aux deux camps suite à la publication du livre, l’histoire refoulée de Zeev Sternell.

J’ai déjà évoqué la question autour de la polémique de 2014.

D’un côté l’historien Sternhell qui enfonce le clou sur le fascisme et la France : le PSF était un parti fasciste.

De l’autre Bersntein qui répond : « La Rocque réclame donc «des changements dans la constitution et non un changement de constitution ». A quelques nuances près, il annonce ce que sera une génération plus tard, la structure de la Ve République qui, jusqu’à plus ample informé, n’a jamais été considérée comme un régime fasciste, Sternhell ne s’y étant pas encore intéressé.»

 Une fois de plus qu’est-ce qui se cache sous le nom de fascisme ? Ce mot est devenu plus global que le nazisme. Le nazisme était-il une version allemande du fascisme ? Et le franquisme sa version espagnole ? Avec le péronisme comme version argentine ?

Pour moi le fascisme est une réponse à une crise sociale par un pouvoir dictatorial ayant un fort soutien populaire. Un fasciste ne peut pas perdre les élections. Une dictature sait qu’elle ne peut que perdre une élection.

Le PSF n’ayant pas accédé au pouvoir il ne peut pas être un fascisme abouti. Mais en 1936 au moment des élections législatives, pour les partis de gauche des candidats dits de droite étaient considérés comme fascistes. Il serait utile de savoir si des députés ont rejoint le PSF. Quant à la comparaison avec 1958, sans Sternhell, le nouveau pouvoir a été considéré pendant un temps comme fasciste. L’histoire a totalement infirmé cette analyse comme elle aurait pu l’infirmer si le colonel de La Rocque avait accédé au pouvoir en 1936 ?

Au-delà de la polémique, les historiens de chaque pays écrivent l’histoire à partir de leur propre pays et peuvent de ce fait avoir tendance à occulter volontairement ou pas, certains aspects de cette histoire. Le Second empire a-t-il été une dictature ? Fallait-il que le pays soit macho pour être le dernier à donner le droit de vote aux femmes dans les pays développés ? Je constate que mon article sur ce droit de vote refusé aux femmes musulmanes d’Algérie entre 1945 et 19858 est souvent consulté, ce qui me fait en déduire que peu d’historiens ont dû se pencher sur le sujet etc. A suivre. J-P Damaggio

La présentation sur le site contre-temps