Sur son blog JLM écrit sa propre histoire de l’histoire :

 « Puis la tactique de ce tout petit groupe de tireurs dans le dos a consisté à étaler la confiture de leur départ pour nuire aussi profondément que possible à l’image de l’immense collectif humain que nous formons. Que dans le même temps, c’est-à-dire le week-end, il y ait eu cent adhésions supplémentaires à «La France insoumise», avec un pic pendant mon discours, cela n’aura été relevé par aucun de ces « commentateurs ». Il est vrai que certains ne s’étaient même pas donné la peine de venir sur place parler avec ceux qui s’y trouvaient. Tout cela n’a naturellement plus rien à voir avec de l’information.»

 Voici comment il présente auparavant «le petit groupe» :

« Je veux ici immédiatement distinguer deux cas totalement différents. Celui de Clémentine Autain d’un côté et la queue de comète des fractions de Djordje Kuzmanovic, Kotarac, François Cocq, Thomas Guénolé et compagnie. En effet, le choix de Clémentine Autain est une prise de position politique au sens le plus classique du terme. Je suis en désaccord complet avec sa proposition de retour aux formules politiques du passé qui ont échoué. Mais je respecte son opinion et je pourrais même lui souhaiter bonne chance si je ne craignais pas de faire rire mes lecteurs qui savent comme moi quel sera le destin de cette formule politique archaïque. Comme j’ai eu connaissance de son texte qui circulait plusieurs jours avant le résultat des élections, je n’avais pas été surpris par son contenu. »

 Par le vocabulaire, le type de réaction et sa façon d’écrire l’histoire, JLM me fait penser au Georges Marchais d’autrefois avec les résultats que l'on connaît. JLM qui n’a jamais de mots assez durs pour disqualifier « la vieille gauche »… et qui y revient si facilement dans sa bouche !

 JLM est bien placé pour savoir que François Cocq a fait connaître sa position au Congrès du Parti de gauche en juillet 2018Voir article du 5 juillet 2018. Voir Ici

Il a par avance annoncé les résultats de LFI que nous connaissons. Il n’a pas été entendu et a ensuite été traité de tous les noms… Il aurait été correct d’observer qu’il n’avait pas eu tout à fait tort !

 JLM est bien placé pour savoir que «la note interne» qui alertait LFI sur la situation date de janvier 2019, sans la moindre réaction. Si elle a été rendue publique juste après les élections c’est autre chose.

 JLM est bien placé pour savoir que François Cocq, Charlotte Girard, Manon le Breton n’ont utilisé que leurs moyens propres pour s’exprimer. Qu’ensuite Le Monde et d’autres reprennent les textes publiés sur facebook il n’y a là rien d’étonnant surtout pour Le Monde qui combat JLM avec férocité depuis 2005 !

 Mais bon tout va bien, cent adhésions supplémentaires… donnée invérifiable (comme le 1000 adhérents chaque mois, évoqué à l’Assemblée) alors que par contre il est vérifiable que les groupes d’action existants sont au point mort depuis des mois !

Personne n'a tiré dans le dos de JLM. J-P Damaggio