12 août 2019

Le temps des giroles

Pour certains le temps des giroles est extensible. Cet ami des Pyrénées qui nous a fait passer sa cueillette du jour est champion en champignons. Il m’est arrivé de tomber une fois sur une journée à cèpes, et une autre fois sur une journée à trompettes de la mort. C’est une drôle de sensation. Pour celui qui connaît les coins il s’agit d’une routine et le champignon devient seulement prétexte à faire une ballade en forêt. J’ai connu quelques rares chercheurs, comme mon grand-père ou André Caylus. Avec mes parents on est allé une... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 août 2019

Ernest-Pignon-Ernest à la télé

Par hasard je tombe sur l’émission 28 minutes où Ernest-Pignon-Ernest est l’invité. Et tout de suite on l’interroge sur le street art ! Il précise que ce n’est pas sa tasse de thé et réussit, oh miracle, à expliquer sa démarche. Mais vient tout de suite son portrait où il est question du street art. Par chance, Ernest-Pignon-Ernest se réjouit car il y a tout de même des passages de son portrait qu’il ne connaissait pas ! Mais le street art… Vient ensuite le temps des questions qui vont porter… sur le street... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 août 2019

Marie Rattazzi et Cladel

Je cherchais «Nouvelle revue » sur Gallicaet je suis tombé sur « Nouvelle revue internationale européenne ». Avouez que ce titre est bizarre car si la revue est internationale, elle est européenne ! Et plus bizarre encore : le nombre impressionnant de collaborateurs ! Et si les collaboratrices sont moins nombreuses, elles sont tout de même largement présentes. Qui était ce Baron de Stock pour avoir un tel carnet d’adresses ! Parce que le XIXème siècle est toujours chargé en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 août 2019

José Bové vingt ans après : la réécriture de l’histoire

Idéal une action l’été, ça fait les colonnes de la presse y compris pour l’anniversaire. J’ai apprécié un temps José Bové malgré une mise en garde d’un proche qui insistait pour me dire que le démontage du Mac Do c’était une alliance des producteurs de lait… et des puissants fabricants de Roquefort. Oui José Bové était du côté des producteurs de lait, médiatiquement habillé pour donner un beau visage à leur lutte. José Bové prétend que c’est la juge qui a finalement popularisé l’action par la répression mise en œuvre sauf que des... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :