21 août 2019

Mélenchon toujours au Mexique

C’est du Mexique que Mélenchon annonce qu’il ne sera pas aux amphis d’été par un message sur son Facebook. Le 3 septembre il devient docteur honoris causa de l’UNLA, grande université Argentine et le 5 il rencontre Lula. Comme il l’indique il connaît bien Lula car pour l'essentiel de sa vie Mélenchon a été membre du PS et le parti de Lula a toujours été proche de l’Internationale socialiste (I.S.) si bien que depuis longtemps il est membre de l’Alliance progressiste qui regroupe en Amérique latine et ailleurs, les sympathisants de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2019

Cladel, Gambetta, Campagnac

Les éléments de ce texte ont déjà été publiés ici ou là. La conclusion est un peu douteuse en usant de Cladel pour évoquer l'actualité du moment mais bon... J-P Damaggio Le Rappel 12 mars 1921 LES ENFANTS ROUGES, (Souvenirs de février 1848)  « Ran, plan, .plan. Vivent les rouges, à bas les blancs ! » C'est pour avoir gravé sur un mur ces propos subversifs que Léon Gambetta, âgé de dix ans, fut chassé, en février 1848, du collège ecclésiastique de Montfaucon-du-Lot. Cette anecdote nous est contée par M. de Monzie dans... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2019

L’esclavage dans les Harems

La France d’alors, en particulier chez les peintres vivait à l’heure de l’orientalisme. Le Bain turc d'Ingres est antérieur (1862). Ce 11 juin 1876 tout le supplément littéraire du Figaro est consacré à la Turquie. On y trouve même un histoire de Gérard de Nerval. Théophile Gautier était passé par Constantinople. Le texte ci-dessous permet de sortir d'un univers fantasmé pour toucher à la réalité. J-P Damaggio    Le Figaro 11 juin 1876 LES FEMMES ESCLAVES : LA VIE DES HAREMS Extrait d'un ouvrage de Mme Kibrizli-... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2019

Noël Godin a lu Léon, Cladel

Une lecture orientée de Cladel qui a ses charmes mais je ne sais pas d'où vient la dernière anecdote car je la connaissais sous une autre forme JPD Noël Godin Léon Cladel (1835-1892)  Les cracks méconnus du rire de résistance « - En résumé, citoyens, il n’y a pas de milieu, conclut-elle avec énergie : ou se résigner à gémir éternellement sous le joug de ceux qui nous exploitent ou s’en affranchir dès demain, une bonne fois pour toute. - Aujourd’hui, non pas demain, proteste de toutes ses forces sa camarade en train... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2019

Charles Saunier par Bourdelle

  Né(e) à : Paris , le 07/02/1865 Mort(e) à : Lozère-sur-Yvette , le 21/01/1941 Bio reprise du site de babelio (en cliquant sur le nom) Charles Saunier est un homme de lettres et bibliothécaire. Il était également historien d'art, critique d'art, collectionneur. Il commence au début des années 1890 une carrière littéraire dans les milieux symbolistes. En 1892, il compose un "drame féérique en quatre tableaux", "Les Dons funestes" (1892), et s'adonne parallèlement à la critique d'art dans des revues telles que... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2019

Le français en Louisiane

La_Louisiane_et_le_français Le journal Marianne vient de publier une enquête sur la situation du français en Louisiane. Voilà une question que je connais un peu pour l’avoir enseigné deux ans dans une école primaire d’une paroisse du sud, à Franklin. Sur la photo les 50 enseignants (je devrais écrire enseignantes) de l’école, et dans cette foule quatre enseignent le français. Dans l’article je retrouve le CODOFIL qui fut mon employeur. La mutation me fait penser un peu au cas de l’occitan qui de langue autrefois populaire est... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2019

Cladel, La Boétie, La Commune

Prends_ton_sac ! Cladel En octobre 2009 et 2010 grâce à Norbert Sabatié et la Compagnie des écrivains du 82, il y a eu deux colloques au sujet de Cladel, à la Médiathèque de Lafrançaise. Je retrouve la courte intervention que j'avais faite (publiée sur les Actes des colloques) au sujet de la nouvelle Prends ton sac ! Je pensais avoir évoqué le lien La Boétie, Cladel mais je ne le retrouve pas en conséquence j'ajoute la nouvelle aussi brève que mon intervention.   « Prends ton sac ! » par Jean-Paul DAM AGGIO Peut-être... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 août 2019

Clovis Hugues et Bruniquel

Je reprends ici un poème de Clovis Hugues daté du Moulin des Istournels, à Bruniquel en 1893. Le Rocher dont il s’agit est très beau avec en son sommet un château. Il m’est arrivé souvent, par un chemin dans le jardin du château, de descendre la falaise et de la remonter. Léon Cladel était déjà mort en 1893 mais Clovis Hugues, député socialiste, poète, a tenu à revenir chez M. Montastruc le gendre de Cladel. Et il a eu envie de célébrer ce roc que fut, sa vie durant, le grand écrivain Cladel, pour inciter sa fille, Pochi, à... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 août 2019

Cladel en 1990

 Intervention_sur_Cladel_en_1990 En prévision de centenaire de la mort de Cladel j’ai publié : Qui a tué Léon Cladel ? L’ami Jean-Marc Buge me proposa d’en parler à la B.M. de Montauban et pour évoquer l’écrivain j’ai fait l’éloge… de la parole. Je viens de retrouver le texte écrit de mon intervention qui n’est sans nul doute que la trame de ce que j’ai dit car je ne lis jamais mes papiers. Sans surprise j’y retrouve, de Montalban à Thomas Bernhardt, en passant par Nanni Moretti[1], mes fantômes. Car l’idée... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 août 2019

André Stil, le patois vu des corons

André Stil a participé un temps avec Noël Arnaud au surréalisme. J’ai voulu voir s’il en disait un mot dans son autobiographie. Il indique page 83 : « Cette expérience [le surréalisme], j’y insiste un peu parce que peu de gens savent que j’ai commencé par là. Beaucoup croient, en bien ou en mal, que je suis né tout armé au réalisme. Avant, il y avait toute cette aventure jeune, naïve du surréalisme, après laquelle il ne peut plus y avoir de réalisme naïf. Il n’y a plus de roman heureux.» Je ne commente pas pour m’en tenir... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :