jacquou

Totalement par hasard je me suis trouvé au pays de Jacquou le Croquant au moment du Comice agricole ! Charmant village que ce Fanlac qui arbore fièrement la référence au héros d’Eugène Le Roy. En fait ce héros serait resté dans l’ombre, y compris à Fanlac, si un cinéaste n’avait pas décidé d’en faire le héros d’un téléfilm.

Jacquou le Croquant fut une mini-série française en cinq épisodes de 90 minutes et un de 120 minutes environ, réalisée par Stellio Lorenzi et diffusée pour la première fois du 4 octobre 1969 au 8 novembre 1969 sur la Première chaîne de l'ORTF.

vieux tracteur

Nous étions après 1968 et cette révolte paysanne venait en écho à celle du mai rouge et noir sauf qu’elle fut tournée avant les événements, un peu comme une prémonition.

Depuis, en 2007, nous avons eu un nouveau film de Laurent Boutonnat qui lui, n’a pas été tourné à Fanlac mais en Roumanie.

Si Stellio Lorenzi avait choisi le roman de Cladel, N’a qu’un œil (1), aurions-nous eu le panneau : Lafrançaise, pays de N’a qu’un œil ?

Parfois le destin de la littérature passe par le cinéma.

Ce qui me renvoie à un autre hasard : à parcourir les routes de la

pub zétor

Lomagne, un ancien vendeur de machines agricoles n’indiqua des fermes où la tradition n’était pas celle du tracteur Renault, ni celle du Ferguson, mais celle du ZETOR. Pourquoi ZETOR ? Parce qu’il s’agissait de paysans communistes, pas forcément encartés au PCF mais communistes de cœur. ZETOR est une usine implantée en Tchécoslovaquie (Tchéquie aujourd'hui) qui produit des tracteurs depuis 1945. Avec la chute du communisme ZETOR a continué, et de 1993 à 1998 la marque a produit des tracteurs pour JOHN DEERE qui ont été commercialisés comme John Deere dans certaines parties du monde. Ils ont été impliqués dans les sociétés de tracteurs AGRALE du Brésil, AGTOR vendu en Australie, HMT en Inde et ISKENDIRIYA en Iran.

Aujourd’hui ZETOR existe toujours.

Au comice agricole de Fanlac j’ai photographié quelques vieux tracteurs à l’exposition mais sans voir de ZETOR.

J-P Damaggio

(1) Roman réédité en 2014 par l'Arbre vengeur avec une belle prface d'Eric Dussert avec des illustrations de Nylso