Le baromètre de septembre du Centre de recherches sociologiques situe le PSOE à 34,2% dans les estimations du vote. Le PP réduit la distance et augmente, à la fois en ce qui concerne les élections et les derniers scrutins, à 17,1%. Unité Podemos croît également et dépasse le chiffre obtenu aux élections législatives et reste à 15,5%. Ciudadanos est le grand perdant avec 12,9%, car Vox atteint désormais 7,5%.

Malgré l'avantage que les socialistes conservent par rapport aux autres partis, cette dernière étude inclut une baisse de près de sept points par rapport au précédent baromètre de la CEI (le dernier ayant été réalisé avec la même méthode, au mois de juin). Le PSOE avait obtenu 41%, tandis que Unité Podemos était à 13%.

Mais depuis l’enquête deux événements peuvent modifier la donne : l’annonce de nouvelles élections et la naissance du parti  du pays de Íñigo Errejón qui a fait scission de Podemos.