Les femmes arabes en Algérie par Hubertine Auclert

 les_femmes arabes_en_algérie

La vie d’Hubertine Auclert fut si phénoménale qu’un auteur anglais a décidé d’en écrire la biographie... jamais traduite en français.

Pour le sujet qui concerne ce livre il est indispensable de savoir qu’elle a eu un grande amour, Antonin Lévrier,  un juge de paix. A un moment, il partit pour Tahiti mais là elle refusa de le suivre. Puis il fut muté en Algérie, porteur de la tuberculose. Là elle accepta de le rejoindre et de 1888 à 1892 ce fut dans la vie d’Hubertine l’intermède algérien. Au début sa  vie campagnarde lui rappelle les joies de son enfance mais très vite le «naturel» reprenant le dessus, elle note les infamies qu’elle découvre autour d’elle. Par le miracle d’un éditeur français elles sont publiées et le livre est stupéfiant. Je rigole de mon correcteur d’orthographe qui refuse «la musulmane médecin» proposant plutôt «le musulman médecin».

Le titre du livre n’est pas juste, il ne s’agit pas seulement des femmes. Et de toute façon quand il s’agit des femmes il s’agit aussi des hommes ! Bien sûr son regard repose sur son combat permanent : la société va mal car l’Etat refuse aux femmes le droit de vote et l’Algérie va mal car l’Etat refuse aux Indigènes le droit de vote. Mais son regard est plus global et rappelle cette contradiction : la France est supposée apporter en Algérie la civilisation sauf ce qui en France fait la civilisation (grâce aux luttes des révolutionnaires) est refusé aux Arabes !

Le sommaire montre la diversité des questions même si les femmes restent au cœur du sujet. Franchement, un livre époustouflant qu’il est bien sûr indispensable de lire avec les yeux de l’époque (il a été réédité en livres par deux maisons d'édition). En particulier la référence aux juifs. Même si je n’ai pas toutes les données Hubertine Auclert appartenait à ce camp de gauche pour qui les juifs étaient un des piliers du capitalisme. J-P Damaggio

 (dessin de Jean Brun sur la couverture)

couv femms algérie

Sommaire du livre :

La Francisation et les femmes

L'arabe mérite-t-il d'être francisé ?

L'Impôt

L'arabe veut-il être assimilé ?

Wagons pour Arabes

Quel est le barbare ?

L’autorité

Doit-on ôter aux Arabes leur costume ?

Le mariage Arabe est un viol d'enfant

Noces Arabes

La Polygamie

La Polygamie et la Presse

La Répudiation. — Le Divorce

Des lézards pour maris

La Mauresque offre des douros à la Jugesse

Ce que les Femmes Arabes disent de l’Amour

L'amour sous la tente

Le coût de l'adultère

Les Milianaises féministes au 13ème siècle

La gestation des Musulmanes est de cinq ans

Où la prostitution est un sacerdoce

Arts et Industries des Femmes Arabes

Pour faire une musulmane médecin

Alger sans écoles Arabes de filles

Les Arabes apprécient les femmes instruites

Parures, Costumes, Art de s'embellir des Africaines

La mort chez les Arabes

Le Paradis et les Houris

Devineresses

Cervelle de jeune fille

L'amour fait talisman

Les Caravansérails. — Le Désert. — Laghouat

Les Sauterelles

Ma Gazelle Yzette

L'Arabe soldat

Les Beni-Gharabas

La Fantasia

Divorceuses

Sadia

Conclusion